Hipótesis

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Hernán GOLDFRID
Acteurs :
  Ricardo Darín, Alberto Ammann, Calu Rivero, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  12/02/2014
Titre original :
  Tesis sobre un homicidio
 
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2014
  115 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Roberto Bermudez, éminent spécialiste de droit pénal, est persuadé que l'un de ses plus brillants élèves est l'auteur d'un assassinat qui a eu lieu dans la faculté où il enseigne.
.O.

Xavier
@

.O.
14/02/2014
Il y a des pays qui nous envoient de temps en temps des films que j’ai envie de voir plus que d’autres uniquement grâce à leur pays de production. L’Allemagne et l’Argentine font partie de ceux-là et quand j’ai vu débarquer « hipotésis » je l’ai de suite coché dans ma « liste des films à voir » en position relativement haute puisque sa faible distribution laissait présager qu’il n’aurait pas une grande durée de vie sur nos écrans.

Je ne dois pas être le seul à raisonner ainsi si j’en juge par la salle quasi complète des dans laquelle j’ai pu voir ce film qui ne prendra pas la suite des « 9 reines » mais jouera plutôt du coté de « Dans ses yeux », « Bonbon El Pero » ou « Le médecin de famille » c'est-à-dire ceux ayant un scénario sympa mais qui n’a pas été exploité de manière convaincante. J’allais écrire scénario original mais en fait ce « duel sous tension » entre un maitre et son élève m’a rappelé le « Crîme à Oxford » et d’autres films qui ont déjà brassé les thèmes de l’élève se confrontant au maitre dans un jeu du chat et de la souris plus ou moins féroce dans un mode cluedo plus ou moins développé (tiens, ça me fait penser à « peur primale »… qui date d’il y a 20 ans déjà outch…) .

Les deux acteurs principaux ne parviennent pas à rendre crédible cette guerre d’usure : Ricardo Darín a de la bouteille mais le rôle du prof de fac qui est là car il a un traumatisme non dépassé et qui va se retrouver de nouveau confronter à cela à cause d’un étudiant, joué par Alberto Ammann, qui est évidemment connu de lui ce qui va encore remuer son passé alors que le jeune tête à claques doit arriver à nous faire douter de sa culpabilité alors que tout dans le film nous encourage à ne pas le faire… ça donne quelque chose d’assez faible.

Ajoutez à cela une mise en scène digne d’un téléfilm bas de gamme avec effet de style bien appuyé et caméra qui tangue quand le héros est bourré et vous obtiendrez un cocktail assez bas de gamme qui donne l'impression de voir un truc un peu trop propret alors que la situation devait mener aux doutes qui n'en sont jamais pour un spectateur averti.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
Chargée, la mise en scène... pour pas grand-chose : le duel est à peine effleuré, le suspense, éventé d'emblée, et la fin, bâclée. Malgré tout, le malaise gagne et le jeu impeccable de Ricardo Darín ferait presque oublier la légèreté du scénario.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil