Du goudron et des plumes

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Pascal RABATE
Acteurs :
  Sami Bouajila, Isabelle Carré, Daniel Prévost, ...
     
Genre :
  Comédie Dramatique
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  09/07/2014
Titre original :
  Du goudron et des plumes
 
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2014
  73 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
A montauban en ce début d'été, c'ets le temps des barbecues dans les jardins et du "Triathlon de l'été", une compétition populaire diffusée à la télévision. christian, divorcé, ccepte pour sa fille de participer à cette épreuve sportive.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
15/07/2014
La bande annonce m'avait tapé dans l'oeil, la présence du duo Isabelle Carré - Sami Bouajila n'y étant pas pour rien. Le film se déroule du coté de Montauban (je le dis dès fois que vous ne l'ayez pas remarqué  !! ) et les deux personnages principaux accompagnés de leurs filles respectives vont bien evidemment se trouver après quelques déboires...

Le film permet de traiter de nombreux sujets mais, du coup, il n'en approfondit aucun : la difficile intégration dans un nouveau quartier, les relations familiales compliquées, le pouvoir de la télévision, le chômage et ses conséquences sur l'estime de soi, les combines au travail et la transmission du savoir, la solitude, la dépression, le poids des parents, ...
la liste est longue mais, en voulant tout joindre, le scénario en devient ultra prévisible à coup d'anticipations peu discrètes tout au long du film.

Il y a heureusement les répliques "magiques" de la fille de Sami Bouajila (La réponse à la question "elle est enceinte de combien ?" est superbe) et une belle complicité entre les deux personnages principaux mais, au final, on sent trop la mécanique qui fait tenir l'intrigue ce qui m'a fait sortir du film plus d'une fois... dommage :-/
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Ce portrait de père dépassé, prêt à tout pour reconquérir le coeur de sa fille, regorge de jolies trouvailles cocasses mais qui se diluent dans une mise en scène soignée mais décorative, sans mystère (le prologue dévoile la fin) ni réel contraste.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil