Diplomatie

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Volker SCHLÖDORFF
Acteurs :
  André Dussollier, Niels Arestrup, Burghart Klaußner, ...
     
Genre :
  Historique
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  05/03/2014
Titre original :
  Diplomatie
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2014
  103 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Paris doit être détruit. Tel est l'ordre aberrant que doit suivre le gouverneur allemand, le général Von Choltitz. A la veille de la libération de Paris, le 25 août 1944, un diplomate suédois va tout faire pour l'en dissuader.
.O.

Xavier
@

.O.
08/03/2014
J’avais repéré la pièce de théâtre mais n'avait pas pris le temps de la voir et je n’avais eu aucune information sur son adaptation sur grand écran. C’est donc avec plaisir que j’ai vu dans la liste des sorties du mois de mars ce film dont le titre me disait quelque chose et encore plus d’envie lorsque j’ai constaté que le duo Dussolier/Arestrup était de la partie (comme au théâtre).

Le résultat n’a pas été à la hauteur de mes espérances. Je sais que, comme pour le Titanic, on connait la fin mais les scénaristes ont cru bon d’intégrer un pseudo suspens alors que la richesse du film se situait ailleurs.

« Se situait » ? « Aurait dû se situer » serait plus exact car le duel d’hommes entre ces deux personnages que sont le gouverneur allemand et le diplomate suédois méritait mieux que ces dialogues trop souvent plats et ces « coups de pouce » scénaristiques qui permettent de faire artificiellement avancer l’histoire (le coup des pilules, celui du téléphone, etc... tout cela se voit comme le nez au milieu de la figure).

Les deux acteurs sont malheureusement en mode « pilotage automatique » et je n’ai pas trouvé la réflexion attendue sur le rôle d’un « bon » officier (jusqu’où accepter les ordres), sur le fait d’être un bon petit soldat et donc de s’assoir sur sa conscience (mais dans ce cas là, un drone sera toujours un meilleur soldat qu’un humain ?) et sur les interrogations sur ce « raté » alors que le gars a appliqué la solution finale sans sourciller (et dans ce cas là, raser une ville… ça ne doit pas faire grand-chose de plus, si ?).

Bref, j'ai été vraiment déçu par ce film que je ne recommanderai pas (et pour le coup, l'amie avec qui j'étais était dans le même état d'esprit à la sortie... donc pas de « mais xav il aime rien ! » svp ;-)).
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Adapté de la pièce de théâtre éponyme, le film reprend la substantifique moelle et ses interprètes, Niels Arestrup et André Dussollier. Le texte de Cyril Gély a ceci de captivant qu'il ne concentre pas son propos sur la beauté d'une ville qu'il faut sauver mais sur l'impossibilité de construire la paix entre la France et l'Allemagne après un tel acte. Avec Paris en ruines, l'Europe aurait-elle été possible?
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil