Circles

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Sdran GOLUBOVIC
Acteurs :
  Aleksandar Bercek, Leon Lucev, Nebojsa Glogovac, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  09/07/2014
Titre original :
  Krugovi
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2014
  84 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
La guerre dans l'ex-Yougoslavie. Marko, un milicien serbe, sauve haris, un vendeur de cigarettes bosniaques, d'une ratonnade et le paye de sa vie. Dix ans plus tard, les proches de Marko et d'Haris réalisent que cette tragédie d'hier les rattrape, que rien n'est terminé.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
10/07/2014
Le film démarre par une petite introduction à l'écran qui nous annonce que pendant cette guerre il y avait les Serbes, les Croates et les musulmans (euh... c'est bizarre non  ??? ). Enfin, le retour en ville à l'occasion d'une permission pour un soldat est montré de façon sympathique mais, dès le départ, on sent que le réalisateur laisse de façon fort peu subliminale des indices sur ce qui va changer le cours de l'histoire.

"L'incident" n’est pas montré dans un premier temps et les scénaristes nous font faire un saut temporel d'une douzaine d'années avant de retrouver les divers acteurs de ce premier acte. "Circles" ? Eh oui car, là encore, on nous annonce que nous reviendrons au point de départ de cette histoire mais qu'avant d'y arriver nous allons lire en compagnie des scénaristes le parfait manuel du "petit drame en 4 temps" : le papa reconstruit une église à défaut de reconstruire sa vie, un jeune homme va l'aider tout en ayant un lien fort avec l'histoire de départ, l'ami médecin va se retrouver confronter à un dilemme, le soldat sans coeur sera toujours le même....

Le pire c'est que l'histoire de départ est celle que l'on entend souvent lorsqu'il est évoqué une agression dans le métro ou ailleurs et que deux thèses s'opposent :
La fameuse "non-assistance à personne en danger" qu'il est facile d'assener lorsqu'on l'écrit, tranquillement assis devant l'écran de son ordi.
La plus délicate "mesure de sauvegarde" lorsqu'on est dans le feu de l'action et qu'on voit clairement que l'attaque est déséquilibrée (pour diverses raisons) et qu'on se sent incapable de renverser cet équilibre.

Il est trop facile de dire "moi je n'aurais pas agi comme cela" et pourtant nombre de personnes se permettent de faire la morale... en ce sens, la réaction du père et son cynisme absolu (qui va de pair avec son désespoir) aurait tendance à me parler (et l'on revient aux réflexions sur l'action d'une personne face à la masse...). D'un autre côté, si l'on part perdant d'avance, si chacun se replie cela ne nous mènera-t-il pas encore plus rapidement dans le mur ?

Au final, pourquoi n'arrivons-nous pas à vivre de manière à ce que tout le monde ait sa part du gâteau ? on me dira que l'homme cherchera toujours à avoir plus que son voisin mais j'ai du mal à comprendre pourquoi cela devrait être "naturel"...

Hum, ce n'est pas à 1h du matin que je vais refaire le monde et on pourra mettre au crédit de ce film la perche qu'il tend aux spectateurs pour partir dans ce genre de discussions mais avec des personnages brossés de manière plus subtile, avec des situations moins "évidentes", il y avait de quoi instiller le doute sur la réaction qui aurait été la plus appropriée lors de l'incident... en fait le film se prêtait parfaitement à un jeu du type "1 situation de départ 15 développements" ce qui nous aurait amené à la conclusion qu'il n'y a pas de mode d'emploi, qu'on ne peut pas agir d'une manière rationnelle (si je vous dis que la personne a X% de chance de mourir si personne n'agit, à partir de quelle valeur de X agirez-vous suivant que vous êtes seul ? En groupe ? Que vous voyez d'autres personnes qui peuvent potentiellement intervenir ? Que vous savez qu'en intervenant vos chances de mourir est de Y% ? Que vous êtes célibataire ? Que vous êtes mariés ? que vous avez des enfants... la liste pourrait se développer indéfiniment).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Réflexion sur le deuil et le pardon, cette tragédie humaine montre combien un drame continue d'impacter le destin des proches même quinze après. Poignant.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil