Bodybuilder

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Roschdy ZEM
Acteurs :
  Vincent Rottiers, Yolin François Gauvin, Marina Foïs, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  01/10/2014
Titre original :
  Bodybuilder
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2014
  11 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Menacé par une bande de voyous, Antoine doit quitter la ville Sur les conseils de son frère ainé, le jeune homme se réfugie chez son père, propriétaire d'une salle de musculation, dans la banlieue de Saint-Etienne.
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
28/10/2014
J’ai eu un coup de cœur terrible pour ce film qui n'est pas génial mais qui m'a fait découvrir un milieu que je ne connais pas et qui profite de son casting 4 étoiles pour mettre en lumière un illustre inconnu dans le rôle « principal », un véritable champion (difficile de tricher en même temps) qui m'a vraiment marqué.

À l'image du film "party girl" plus tôt dans l’année, ce film évoque les choix de vie qu’à fait un homme sans juger. On pourra bien évidemment se dire que c’est un égoïste et qu’il a abandonné femme et enfants pour se consacrer à sa passion mais on voit que cela n’est pas aussi évident que cela et, de toute manière, le cœur du film n’est pas là, dans cette action qui s’est déroulée il y a 10 ans mais bien dans ce qui se passe aujourd’hui.

La rencontre de deux univers ultras codés renforcés par l’âge, l’expérience, les envies, le vécut de ce père et de ce fils qui ne peuvent pas se comprendre mais tenteront de cohabiter plus que de s'apprivoiser touche souvent juste. À l’inverse, les relations du fiston avec les petites frappes lyonnaises sont moins convaincantes mais cela ne m’a pas gêné plus que cela, puisque ces petits caïds ne méritaient pas mieux.

Dire que j'ai faillit louper ce film et que je l'ai vu dans une salle ou la moitié des sièges de ma rangée étaient cassées (ce qui n'était pas trop grave puisqu'on était 4 dans la salle) mais je m'en serais voulu car mon bon pressentiment a pour une fois été suivit d'effet et si vous voulez voir un film « français » avec tout ce que cela sous-entend d’habitude de mauvais mais qui est, là, tourné en positif, je vous recommande celui-là :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Dans Bodybuilder, il y a deux films. Le premier raconte les retrouvailles d'un père et d'un fils qui ne se sont jamais connus: l'un est un bodybuilder, l'autre est un petit voyou qui fuit ses débiteurs. De cette intrigue, malheureusement, Roschdy Zem ne fait pas grand-chose. La faute à des personnages qui évoluent peu et des seconds rôles (Nicolas Duvauchelle, Marina Foïs et Roschdy Zem) sous-exploités et manquant de piquant. C'est dommage, car le trop rare Vincent Rottiers en fils maudit et le champion du monde de la discipline, Yolin François Gauvin, forment un duo très attachant. En revanche, Roschdy Zem réussit cette plongée inédite dans un milieu qu'on connaît mal, doublée d'une réflexion passionnante sur le culte du corps parfait.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil