Au premier regard

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Daniel RIBIERO
Acteurs :
  Ghilherme Lobo, Fabio Audi, Tess Amorim, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  23/07/2014
Titre original :
  Hoje eu quero voltar sozinho
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2014
  23 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Leonardo est aveugle et vit à Sao Paulo. soutenu par son amie giovanna, l'adolescent aimerait partir à l'étranger pour étudier, être indépendant et aussi tomber amoureux pour la première fois de sa vie.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
09/09/2014

"Au premier regard" ? ce film brésilien, sorti au cœur de l'été pendant que je n'étais pas sur Paris, aurait pu m'échapper sans les conseils d'une collègue cinéphile qui l'avait calé en 3ème position de la liste que je lui avais demandé de faire concernant les films sortis au mois d'aout et que je tentais de rattraper avant de reprendre le travail  :o)
Coincé entre "The double" et "Winter sleep" que j'ai beaucoup apprécié (mais derrière "Palma real motel" qui m'avait laissé relativement froid), je ne pouvais pas rater ce film qui commençait à se faire rare sur Paris 6 semaines après sa sortie...

Résultat ? Heureusement que je n'ai pas laissé "échapper" ce film car j'aurais raté un joli long métrage qui traite d'une période archi rabâchée au cinéma sous un angle rare et avec une douceur assez redoutable.

On pourrait craindre les clichés dans cette histoire d'aveugle qui se questionne sur le sens de sa vie en même temps que sur son orientation sexuelle mais il n'en est rien. Il est aveugle ? comme beaucoup de jeunes de son âge qui ne voient pas souvent "l'évidence"  :-)

Que ce soit les relations avec sa meilleure amie, les premiers amours difficiles à verbaliser ou l'envie de liberté vis-à-vis de parents trop protecteurs le film pourrait accumuler les clichés (et certains sont là) que l'on trouve dans les films sur les ados, mais il trouve un ton juste et une douceur qui lui donne toute sa valeur.

On pourra regretter que tous les personnages ne soient pas aussi bien croqués que ceux qui forment le trio central mais que ce soir le blond et sa clique qui mériterait des claques, l'allumeuse qui saute sur tout ce qui bouge ou le copain en marge qui a les bons plans pour la vodka, ils servent tous l'histoire permettant comme des bumpers dans un flipper de bouger notre trio qui, à leur contact, se déforme, se reforme, se fait la gueule... bref, qui vie :o)

Quelle belle surprise qui ne révolutionnera pas l'univers cinématographique mais qui permet de passer un très bon moment et permet à ce troisième trimestre après "Party Girl", "Winter Sleep" et "The Double" de ré-hausser sensiblement cette année 2014 qui était assez pauvre jusque-là !
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Sur l'un des sujets les plus galvaudés du cinéma - soit, à la prime adolescence, la découverte de l'amour et l'apprentissage de la différence - Daniel Ribeiro, cinéaste brésilien, parvient à décliner le genre avec une belle fraîcheur. (...) Une fiction gay mais très hétéro friendly, portée par une écriture réfutant le tout dramatique pour s'offrir quelques digressions. Un charme fou, communicatif et revigorant. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil