Astérix : le domaine des Dieux

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Louis CLICHY et Alexandre ASTIER
Acteurs :
  Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch
     
Genre :
  Animation
Durée :
  1 h 20
Date de sortie :
  26/11/2014
Titre original :
  Astérix : le domaine des Dieux
 
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2014
  89 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
50 ans avant Jésus-Christ, la Gaule est occupée par les Romains... à l'exception d'un petit village d'"irréductibles" Gaulois qui résistent à l'envahisseur. Pour les séduire, Jules César décide de faire construire, à leur porte, un domaine résidentiel censé les convaincres des vertus de la civilisation romaine.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
14/12/2014
Voilà un épisode d'Asterix qui m'a paru assez quelconque : le retour à l'animé plutôt qu'aux acteurs en chair et en os n'est pas totalement une réussite aux yeux de l'adulte que je suis. Il faut dire qu'après les dessins animés de mon enfance que j'aimais beaucoup, après un premier "Astérix et Obélix contre César" que je n'ai jamais vu il y a eu l'excellent "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre"  que je pourrais revoir une fois par mois en rigolant toujours autant. La suite a été lamentable avec "Astérix aux Jeux Olympiques" et passable "Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté" donc on garde une bonne partie des acteurs en doublage (Chabat, Deutsch, Foresti et on fait revenir la voix historique pour Asterix - Roger Carel - mais prend pour Obélix Guillaume Briat dont la voix ne m'a pas transporté loin de là.

Coté Dessin, c'est plutôt bon mais l'histoire se traine un peu (et pourtant le film ne dure qu'une petite heure et demie) et les dialogues hésitent souvent entre rester ultra fidèle à la BD et partir en freestyle comme l'avait si bien fait Chabah. Du coup, les petits présents dans la salle ont plutôt bien réagit mais de mon coté a part quelques sourires, j'ai trouvé que beaucoup de répliques tombaient à plat et que peu me donnaient vraiment envie de sourire (alors rire...).

Coté histoire, les BD sont les seuls bouquins que j'ai plaisir à relire que ce soir des mangas ou des Lucky Luke ou Asterix, en dévorer une épisode de temps en temps ne m'ennuie jamais. Là, devant l'écran, j'ai trouvé le temps long en me disant que le film était inutilement délayé, seuls les esclaves me réveillant à la manière de Scrat et de l'habituel running gag dans les films pour enfant (sauf que, là, c'est à destination des adultes :p).

Bref, l'absence de franche réaction de ma part pour ce film m’interroge car j'avais envie d'aimer cette nouvelle aventure du célèbre Gaulois mais à vouloir ratisser large, les scénaristes ont perdu la recette de la potion magique qui marche si bien sur moi d'habitude. Dommage :-/
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Les réalisateurs multiplient les anachronismes dans les situations et les dialogues, offrant une modernité à une BD qui aurait pu paraître vieillotte. Le casting des voix de comiques reconnaissables participe aussi au renouvellement, même si la meilleure idée a été de garder celle de Roger Carel, voix officielle d'Astérix, si douce musique à nos oreilles.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil