Zero Dark Thirty

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Kathryn BIGELOW
Acteurs :
  Jessica Chastain, Jason Clarke, Joel Edgerton, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  2 h 30
Date de sortie :
  23/01/2013
Titre original :
  Zero Dark Thirty
 
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2013
  96 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Les services secrets des Etats-Unis traquent 24h/24 Oussama Ben Laden. Au bout de longues années, une petite équipe menée par une jeune femme déterminée parvient à repérer la cache de l'ennemi public N°1.
.O.

Xavier
@

.O.
25/01/2013
Je n’avais pas vraiment accroché avec le dernier film de la réalisatrice, « Démineurs », pourtant grand gagnant des Oscars en 2008. Celui-ci, encore bien parti pour décrocher la statuette dorée, n’a pas fait mieux voir pire….

La traque d’Oussama ben Laden a duré plus de 10 ans et nous avons 2h20 pour comprendre ce qui a permis d’arriver à son arrestation et sa liquidation qui a bien arrangé les américains (en même temps je me demande ce qu’aurait donné un procès….).

Les articles entourant la sortie du film font état de la présence de nombreuses femmes ayant permis de faire avancer l’enquête et non d’une seule comme ceci est incarné à l’écran par Jessica Chastain. Pourquoi ne pas avoir changé cela ? Certes, l’héroïne est plus facilement identifiable mais le travail de fourmi en prend pour son grade… c’est elle qui aura les honneurs à la fin ? Pourquoi pas mais je doute que cette traque ne se soit pas faite sans casse parmi des personnes « sans importance » mais dont le rôle aura éminemment contribué à faire avancer l’enquête.

On me répondra qu’on montre bien qu’il y a eu des morts du côté américain mais voir constamment de « l’action » alors que par définition le travail a dû demander une patience et une endurance extraordinaire m’a gêné. De même, toute la polémique sur l’utilisation de la torture m’a semblé bien plus intéressante dans les débats en marge du film que dans le film lui-même.

Est-ce que l’issue aurait été la même si dès le départ l’usage de la torture avait été interdit ? La question sur les armes que l’on se donne pour combattre et sur les chances que l’on a de « gagner » lorsqu’on respecte des règles que l’adversaire ne respecte pas me parait cent fois plus intéressante que celle sur l’issue de cette traque que l’on connait aussi bien que la fin du « Titanic ».

Avait-on besoin de cette dernière demi-heure qui montre l’assaut ? Qu’est-ce que cela apporte à la réflexion ? Pour moi rien du tout et j’aurai vraiment préféré une véritable réflexion sur la motivation engendrée par la vengeance… car finalement c’en est une et réfléchir jusqu’où cela mènera sans pour autant passer dans le monde des Bisounours et tendre l’autre joue m’aurait paru intéressant.

Bref, « Zero Dark thirty » servira de base de réflexion, de point de départ à des discussions intéressantes ce qui est déjà bien mais dans le genre je préfère ce qu’a fait Spielberg avec son « Lincoln » qui est loin d’être un très grand film mais qui montre que pour faire avancer les choses il faut se salir les mains et faire des manœuvres qui ne rendent pas fier de soit. Bigelow n’arrive pas à faire ressortir cela de son film et c’est bien dommage car les deux sont sortis à un mois d’intervalle et la comparaison est inévitable et sans appel en faveur de tonton Spielberg :-p
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # (+)
.O.
Ce n'est pas tout les jours qu'Hollywood se plonge dans un sujet si actuel et encore sensible, sans jamais reculer devant la vérité, qu'elle soit ou non flatteuse pour les États-Unis.  (...) Zero Dark Thirty est un film qui ne fait pas de quartiers, qui ne ménage personne, sorte de mélange savamment dosé entre solide enquête géopolitique, pamphlet et thriller militaire.  

Kathryn Bigelow excelle dans ce cinéma en apnée, rentre-dedans et violent jusqu'à l'attaque finale, véritable leçon de savoir faire au cinéma. Ultra documenté, le film assure ses arrières même s'il pèche parfois par une surdose de didactisme et quelques épisodes de cette traque bizarrement (volontairement?) survolés.  

Du cinéma en pleine actualité, brulant et nécessaire.
  .O.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil