Star Trek Into Darkness

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  J.J. ABRAMS
Acteurs :
  Chris Pine, Zachary Quinto, Benedict Cumberbatch, ...
     
Genre :
  Science fiction
Durée :
  2 h 10
Date de sortie :
  12/06/2013
Titre original :
  Star Trek Into Darkness
 
Note "critique" :
  3,17
 Classement 2013
  75 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Alors qu'il rejoint sa base, l'équipage du célèbre vaisseau "L'enterprise" doit affronter des forces ennemies au coeur même de son organisation.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
18/06/2013
Quelle déception : le film précédent, réalisé par JJ Abrams, était le 1er Star Trek que je voyais au cinéma (et même le premier film de cette saga que je voyais "tout court") et j'avais été agréablement surpris. J'attendais donc la suite surtout que les critiques des spectateurs étaient ultras enthousiastes. Malheureusement le résultat est loin de mes attentes et si le résultat n'est pas honteux, il n'y a rien de vraiment passionnant dans ce film censé nous emmener au chœur des ténèbres !

La relation entre le capitaine Kirk et son second M. Spok n'évolue pas pendant quasiment tout le film, le gars qui joue le rôle du mécano (et celui qui joue son remplaçant) est risible avec son humour a deux sesterces, les autres personnages qui font vivre le vaisseau sont inexistants et semblent montrer que commander un vaisseau n'est vraiment pas un poste compliqué à occuper...

Pour le "grand méchant", certes Benedict Cumberbatch tient correctement le rôle mais l'histoire ne le sert pas vraiment et comme souvent avec les personnages "trop fort", l'ennui guette rapidement. Les scénaristes ont donc décidé de tout miser sur l'action et c'est réussi puisqu'on se retrouve dans une attraction Disney pendant quasiment deux heures : ça tourneboule dans tous les sens, ça castagne, ça tire et finalement devant tant de péripéties on s'ennuie ferme...

Bref, il n'y a rien d'infamant dans cet épisode de la saga Star trek mais rien de passionnant non plus. Est-ce que cela permet de dire que le cahier des charges est rempli ? Pas pour moi mais visiblement je suis difficile (ou pas, quand on voit que le film rame pour atteindre le million de spectateurs... et qu'il s'essoufflera très certainement avant cette barre symbolique malgré un départ honnête ce qui semble dire que le bouche à oreille n'est pas bon...).
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # (+)
.O.
Dans Into Darkness, l'action est guidée par l'émotion. Du scénario aux personnages secondaires, très riches, l'ensemble est soigné, avec, notamment, la 3D, l'Imax et le 35 mm anamorphique qui rendent l'image saisissante. On ne peut donc souhaiter que "longue vie et prospérité" à cette série. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil