Shadow Dancer

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  James MARSH
Acteurs :
  Clive Owen, Andrea Riseborough, Gillian Anderson, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  06/02/2013
Titre original :
  Shadow Dancer
 
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2013
  86 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Colette, une jeune veuve, vit à Belfast avec sa mère et ses frères, tous militants de l'IRA. Après un attentat raté à Londres, la jeune femme rencontre Mac, un agent du MI5 qui lui propose de collaborer avec ses services, ou de passer les vingt-cinq prochaines années en prison et de ne plus voir son jeune fils.
.O.

Xavier
@

.O.
20/02/2013

Une bande-annonce tendue m'avait donné envie mais des résultats peu probants au box-office ne m'ont pas facilité les choses pour le voir, m'obligeant à rallier l'orient express des halles qui sert de refuge à ce genre de film.

Le jeu d'influence entre les personnages ne m'a pas vraiment convaincu, la couleur du manteau du personnage principal (rouge vif) tout comme la vague histoire d'amour avec l'agent anglais faisant vraiment artificiel alors que dans le même temps, le quelques scènes d'interrogatoire entre "frères d'armes", jouant sur des petits détails en arrière-plan, plombaient parfaitement l’atmosphère en deux mouvements de caméra.

La recherche de la taupe ne déclenche pas la tension ressentie sur les 45 secondes de la bande-annonce, le jeu trouble des Anglais n’est montré que de manière trop lointaine, l’absence de choix pour l’héroïne de l’histoire pas assez mis en avant. Est-ce que vivre à Belfast à cette époque obligeait à épouser la cause de l’IRA ? Dans quelles conditions le petit frère a pris une balle perdue ? Il y avait de nombreuses pistes à suivre et le film s’engage sur la moins passionnante de toutes, l’agent double/triple/quadruple étant peu intéressant si le contexte n’est pas maitrisé.

Dommage car il y avait du potentiel mais « Shadow dancer » reste un petit film, qui avait du potentiel mais restera à l’étape « bonne idée mal exploitée ».
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
Shadow Dancer, volontairement froid dans sa mise en scène, avance, hélas, un rien mollement. Porté par une Andrea Riseborough fragile et superbe, il a toutefois le mérite d'aller au bout de sa noirceur. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil