No Pain No Gain

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Michael BAY
Acteurs :
  Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  2 h 10
Date de sortie :
  11/09/2013
Titre original :
  Pain & Gain
 
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2013
  140 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Daniel Lugo, coach sportif, est déterminer à vivre le "rêve américain". Comme la riche et luxueuse clientèle dont il s'occupe à longueur d'année, Lugo veut les puissantes voitures, les mannequins à ses bras et habiter dans d'immenses villas. Pour atteindre son objectif, il monte un coup.
.O.

Xavier
@

.O.
21/09/2013
Voici une histoire vraie que l’on aurait pu nommer « les sous doués du kidnapping face au rêve américain ». Le film est à la fois amusant et lassant, le style du réalisateur n’aidant pas : Michael Bay et sa réalisation très "clip" c’est sympa pour Miami et ses couleurs chaudes, les décors avec l’immeuble de « Dexter » ou la musique de Coolio « Gangsta Paradise » (en plus ça m'évoque les fêtes du cinéma avec mon frangin quand on avait 14 ans !), … mais les ralentis pour trois fois rien c’est noté dans le contrat et on ne peut pas y échapper ou c’est une véritable volonté ?

Les personnages m’ont fait penser au film « Burn After Reading » des frères Coen ou « Les Chèvres du Pentagone » de Grant Heslov ce qui n’est pas vraiment un compliment, l’humour de ces films ne m’ayant pas fait rouler par terre et même ennuyé assez souvent.

Mêmes causes, mêmes effets donc pour ce film qui tourne un peu en rond, la mention « histoire vraie » qui sera ramenée sur le tapis avec les photos des vrais kidnappeurs et les peines de prison qu’ils ont eues n’étant pas suivit d’une véritable réflexion autour de ce fameux « American DREAM » qui fait croire que n’importe qui peux réussir puisque quelques-uns ont réussi (ça me fait penser au loto ou, en tout cas, au fameux slogan de la Française des jeux « 100% des gagnants ont tenté leur chance »).

Le scénario ne se risque pas sur cette voie et préfère noyer le poisson pour ne pas faire réfléchir un spectateur venu là visiblement uniquement pour se divertir ce qui est compréhensible mais pas suffisant pour tenir 2h et 10 minutes.

Bref, rien de bien remarquable dans ce film qu’on m’avait bien vendu mais qui ne m’a franchement pas emballé.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
Le cerveau de Daniel Lugo se loge quelque part dans ses énormes biceps. C'est un coach sportif bête à bouffer des haltères (Wahlberg s'éclate à le jouer), un narcissique décidé à se forger un destin bigger than life. Son plan : kidnapper, avec deux autres gusses, un client plein aux as. Un plan qui, évidemment, va virer à la cata. Ne comptez pas sur Michael "Transformers" Bay pour faire dans la dentelle. N'empêche, le second degré et le regard décalé-moqueur qu'il porte sur ce fait divers (réel) suscitent rires et jubilation. No Pain No Gainest autant une comédie virile et punchy qu'une flamboyante illustration de l'American dream dans tout ce qu'il a de pire.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil