Man Of Steel

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Zack SNYDER
Acteurs :
  Henry Cavill, Amy Adams, Michael Shannon, ...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  2 h 10
Date de sortie :
  19/06/2013
Titre original :
  Man Of Steel
 
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2013
  104 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Un jeune garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il est né autre part que sur Terre. Beaucoup plus tard, il cherche à comprendre et connaître ses origines, mais pour cela il doit devenir un héros. Le retour de Superman.
.O.

Xavier
@

.O.
29/06/2013
Voilà Superman qui revient sur nos écrans sous un pseudonyme, "Man Of steel", censé remettre au gout du jour un personnage qui a perdu en crédibilité au fil des années avec son slip rouge qui dépareille un peu dans le milieu de la mode des années 2010 !

Bryan Singer s'était cassé les dents avec "Superman Returns" en 2006 et Zack Snyder ne fait pas mieux 7 ans plus tard. Il faut dire qu'il ne choisit pas la facilité en choisissant Maximus/Gladiator/Russel Crowe en papa de Superman et Morpheus/Matrix/Laurence Fishburne en patron du Daily Planet. Les comparaisons sont donc inévitables et le petit Superman n'y gagne pas...

La première demi-heure sur Krypton est mignonne avec Maximus que chevauche un dragon et plonge dans la matrice avant de combattre Zod sans se souvenir qu'il faut toujours se méfier du poignard ! Pfew.... quand en plus on sait que la planète va exploser et qu'on envoie les méchant je-ne-sais-où alors qu'en les gardant sur place on réglait le problème, on se dit que le conseil des sages de Krypton était vraiment à la ramasse...

Enfin, l'arrivée sur terre et l'enfance du petit Clark Kent se fait en mode avance rapide et l'on apprend qu'à force de toujours vouloir sauver les chiens et autres animaux dans les films américains, cela se fait au dépens des hommes (mais ça ne gêne personne visiblement)... La découverte des origines de Spiderman au milieu d'une base militaire où les soldats ne pigent rien à rien (la journaliste et Superman se baladent tranquillou pépère et ne déclenche aucune alarme... quelle bande pieds nickelés) et quand enfin ça se décide de castagner, on a le droit à du grand n'importe quoi puisque notre ami et ses collègues ne craignant ni les couteaux, ni les balles, ni les missiles... mais apparemment le catch permet donne de bons résultats.

Bon, au passage Metropolis/NY aura pris cher et on se demande comment il peut rester des bâtiments encore debout à la fin du combat mais ne vous en faites pas, il n'y aura pas trop de morts et l'équipe du Daily Planet s'en sortira au complet (quoi , vous en doutiez ? mais avec Spiderman c'est 0 blabla, 0 dégât...).

Je n'ai pas parlé d'Amy Adams qui est toujours aussi mimi mais dont le rôle est vraiment pourri : un coup photographe amateur, un coup dans l'avion qui va tout péter, un coup enquêtrice, un coup midinette amoureuse... non mais sérieusement, elle est censé avoir décroché le prix Pulitzer la demoiselle ? Surement avec un reportage sur Harry pilote d'hélico !

Bref, les films de super héros me paraissent de plus en plus chiants, les enjeux étant faiblard puisqu'on sait qu'il y aura des numéros 2-3-4-5-6... et qu'à défaut d'un "bon méchant" qui défendrait une cause noble et mettrait en parallèle des questions qui nous touchent, on a le quota de destruction qui semble être la nouvelle échelle de note quand on parcourt les forums : "ils ont mis la barre haute avec Avengers mais Man of Steel fait encore mieux donc Marvel va devoir se bouger lors de leur prochain film"... yeahhh... a quand le film ou l'on détruit tout ce qui est à l'écran de la première à la dernière minute ? Dites le moi, je n'irai pas le voir et j'aurai peut-être du m'abstenir aussi pour ce MoS dont Zimmer signe la BO en mode "oubliable", seul le morceau "if you love this people" ayant un peu attiré mon attention dans le film...
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Il faut aimer les blockbusters façon Transformers pour trouver du plaisir à ces bastons homériques, sans humour, où les protagonistes rebondissent les uns contre les autres ad libitum. Ce qui n'était sans doute pas l'ambition initiale.  
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil