Magic Magic

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Sebastián SILVA
Acteurs :
  Michael Cera, Juno Temple, Emily Browning, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  28/08/2013
Titre original :
  Magic Magic
 
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2013
  155 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Alicia, une jeune californienne, passe ses vacances chez sa cousine chilienne Sara et sa bande d'amis. Quelques jours après son arrivée, tous et toutes l'entrainent sur une île isolée. Mais alicia se sent seule, personne ne souhaite vraiment l'intégrer au groupe
.O.

Xavier
0

.O.
28/08/2013
On peut faire une critique en mode "djeun's" ? Alors ma réaction à la sortie du film serait du style "méga lol (sad)". Enfin, sans vouloir passer pour le "vieux con" de service, on peut se demander si le gars qui a pondu le résumé du Pariscope a vu le film parce que la pauvre Alicia est embarquée directement dans le trip "ile déserte" et qu'en plus tout le monde n'arrive pas en même temps. Eh oui, quand on s'enquiquine on devient pointilleux et là ça fait deux bêtises en 2 lignes (et encore la fin du résumé est aussi sujette à contestation...).

Vous l'aurez compris, ce "Magic Magic" n'a pas eu l'effet escompté sur moi. J'y allais pour voir un bon thriller chilien (ce qui assurait normalement la dose de paysages sympathiques) et je me retrouve à "garder" 4 ados inintéressants au possible (du genre que tu regardes quand t'es en vacances en te disant que tu espères avoir été moins bête qu'eux quand tu avais leur âge car vraiment ils enfilent les perles) et une histoire qui ne tient pas debout (la cousine qui invite mais se barre sans rien dire, le jeu sur la langue utilisée entre l'espagnol et l'anglais car la fille qui débarque des USA ne maitrise pas cette langue mais les autres l'utilise presque tout le temps sauf quelques fois ce qui permet d'avoir des réflexions du type "on parle anglais svp") et surtout un scénario qui ne sait pas sur quel pied danser (un peu de "magie", beaucoup d'idiotie) ce qui m'a laissé totalement froid et donné l'envie de noyer tous ces crétins...

Enfin, le film aurait pu être une étude sur la difficulté de vivre sans portable (car évidemment il ne capte quasiment jamais sur l'île), le parallèle avec la jeunette sortie de son environnement et qui n'a rien d'habituel pour se raccrocher aurait pu marcher mais ce n'est pas le cas et on se traine lamentablement le long d'une intrigue qui n'arrive pas à installer ce climat pesant (mais je ne suis pas un membre actif de la SPA donc quand je vois un chien abandonné ou un pigeon tué ça ne me fait pas fondre en larme... argh...)

Bref, je n'ai pas du tout accroché à ce "magic magic" qui avait quelques cartouches à exploiter mais les acteurs qui ont fait la joie du chroniqueur de ciné-live m'ont laissé de marbre et je cherche encore le coté "thriller" du film ce qui explique cette note finale qui veux bien dire que je n'ai rien trouver à sauver...
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
"Une île au large de l'espoir. Où les hommes n'auraient pas peur", chantait Jacques Brel. Celle dont il est question ici mène au bord de la folie et fini par nous angoisser sévèrement. On y voit une adolescente américaine partir loin de ses repères (soit une île chilienne) pour une virée incertaine. Entourée d'une bande de jeunes dont elle ne sait rien ou presque, cette escapade va virer au trip paranoïaque. Délire de l'intéressée ou bien tentative d'intimidation de ses compagnons? C'est tout l'enjeu de Magic Magic qui, de fait, a plus à voir avec Roman Polanski que Jacques Brel. (...). Cette vitalité supposément juvénile, mais déjà hors norme de talent, donne à ce thriller un aspect à la fois étrange et barré. La mise en scène, elle, tient toujours en équilibre notre propre raison de spectateur et nous implique à 100 % dans ce drame. Une très bonne surprise! 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil