Les petits princes

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Vianney LEBASQUE
Acteurs :
  Paul Bartel, Reda Kateb, Eddy Mitchell, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  26/06/2013
Titre original :
  Les petits princes
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2013
  18 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
JB, jeune prodige de 16 ans, est le dernier à intégrer le centre de formation où évoluent les plus grands espoirs du ballon rond. Entre l'amitié, la compétition, lesrivalités et son attirance pour Lila, il va devoir se battre malgré un lourd secret qui pourrait l'empêcher d'atteindre son rêve.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
26/06/2013
Au moment de faire la programmation de mon rattrapage cinéma, je me suis étonné de ne rien savoir de ce film : "les petits princes" ? jamais entendu parlé de ce long métrage que ce soit sur le forum business d'Allociné (où l'on parle bien en amont de nombreux films), ni sur les écrans des salles de cinéma au moment des bandes annonces, ni sur des affiches dans le métro ou sur les bus (il faut dire qu'en même temps elle ne produit pas une impression fabuleuse). J'ai donc regardé la B.A. voir Eddy Mitchell en entraineur de foot m'a bien refroidit... heureusement la suite était plus rythmé et bien que le thême semble rabaché et prévisible, je me suis quand même laissé tenté (vive la carte UGC Illimité :-p).

Le résultat est surprenant : à la fois attendu et sympathique, la vie de ces gamins du centre de formation pour footballeurs plait pour son coté réaliste : pas de bisounours dans le monde des futurs pros et si les cours particuliers "à l'insu" de l'entraineur sont un peu facile, le reste ne cache rien des difficultées de s'imposer dans son équipe puis de gravir les échelons avec à chaque fois des chances d'évoluer qui se réduisent.

Le film s'en sort honorablement coté scénario mais brillament coté acteurs : tous sont bons mais une mention spéciale pourrait être decernée au duo Paul Bartel / Ralph Amoussou dans des caractères opposés mais parfaitement complémentaires à l'écran. Les deux sont servis par des dialogues aux petits oignons, l'humour et la bonne humeur tentant de cacher des failles que j'aurai aimé voir un peu plus exploitées, la relation entre ces deux amis étant le talon d'achille du film qui ne parvient pas à montrer subtilement l'inquiétude que l'un se fait pour la vie de l'autre.

Doit on sacrifier sa vie pour vivre ses rêves ? la question mérite d'être posée et le film ne répond pas, laissant dans son épilogue une petite phrase qui fera longuement réfléchir. Le générique de fin et les quelques recherches sur internet montre aussi pourquoi le film réussit si bien à donner l'impression de partager quelques heures avec de vrais pasisonés : ce sont certes des acteurs que l'on à devant nous mais surtout des footballeurs qui ont rêvés (ou rêvent encore) d'une carrière professionnelle et pour uen fois on se dit que ls discours du type "on était une équipe sur le tournage" devaient vraiment avoir du sens ici.

"les petits princes" est loin d'être parfait la faute à un scénario qui mériterait d'être creusé et d'éviter quelques facilitées mais pour un premier film il touche au coeur ce qu'essaye de montrer maladroitement une affiche qui ne lui fera pas gagner de spectateurs ce qui est bien dommage. Si vous avez l'occasion de voir ce film je vous y encourage fortement, ce n'est pas le film de l'année mais au moment des comptes pour ce mois de juin, il raflera peut-etre la titre de film du mois :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Le premier film de Vianney Lebasque évite les obstacles, choisissant et assumant la voie du romanesque. La mièvrerie redoutée est évitée, au profit d'un humour qui oscille entre cruauté et ironie, et la mise en scène se colore, à la fois, de la fierté bravache et de la fragilité touchante de sa figure centrale.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil