Les derniers jours

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Alex et David PASTOR
Acteurs :
  Quim Gutiérrez, José Coronado, Marta Etura, ...
     
Genre :
  Science-Fiction
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  07/07/2013
Titre original :
  Los ultimas dias
 
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2013
  112 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Depuis la propagation d'un étrange et foudroyant virus, le monde est devenu terrifiant : sortir est désormais impossible. Dans leurs maisons, leurs bureaux, les gares, les gens sont condamnés à vivre cloîtrés et doivent se battre pour leur survie.
.O.

Xavier
@

.O.
07/08/2013
L'idée de départ était tentante, les "problèmes" n'arrivant pas par l'intermédiaires d'Alien débarquant de nulle part et ne touchant pas uniquement les USA qui, comme chacun sait, représentent le monde entier ! Le résumé du film me faisait penser au "Phénomènes" de M. Night Shyalaman ce qui était une bonne chose si l'on se réfère au coté intriguant qui m'avait donné l'envie de voir le film mais quand on se souvient de la note de ce dernier, il y avait de quoi craindre le pire...

Alors que ce passerait-il si nous ne pouvions plus sortir ? le film part directement dans la direction "catastrophe" oubliant que certains pays, comme le Canada, ont des galeries souteraines avec centre commercial et compagnie, permettant d'échanger relativement facilement sans passer par l'air "libre". Pas grave, nous commencerons donc par voir à Bercelone (qui est plus habitué aux 30°C à l'ombre qu'au blizzard canadien) comment les gens font pour contourner le problème...

Ce petit cours de travaux publics passé, on en vient au problème de l'approvisionnement. Ne fait-on pas de la culture hors-sol depuis longtemps ? n'y a-t-il pas moyen de construire des complexes permettant de ramasser les productions en étant caché du soleil ? Mince, encore une fois je m'emballe et si les personnages principaux gardent des petites graines, c'est pour plus tard et seuls les supermarchés sont dévalisés :-p

Et oui, car le film ne cherche pas à vraiment developper son idée de départ, il cherche juste à nous montrer Barcelone sans circulation (après Eric et Ramzy dans "Seul two" pour Paris, Will Smith dans "I am legend" pour New-York ou encore Cillian Murphy dans "28 jours plus tard") et à faire un film sur la mode classique du "survival" qui verra deux personnes que tout oppose devoir s'unir pour accomplir leurs rêves/mission.

Pfew... vous avez déjà la sensation de "déjà vu" ? attendez de voir le developpement de l'histoire qui est déprimant car quasiment sans surprise et avec quelques grosses ficelles qui ont du mal à passer. C'est dommage car il y avait de quoi réfléchir à l'importance de ces passages à l'air libre pour nous, le film ne choisissant pas comme thème une agoraphobie prononcée qui aurait fait réfléchir aux rapports humains qui, eux, me paraissent indispensables !

Bref, "les derniers jours" un un petit film qui a pour lui de ne pas être prétentieux mais qui est d'une niaiserie déprimante et qui ne fera pas de publicité pour le métier de sage-femme ( c'est si facile d'accoucher :-p ) et se terminera avec un joli happy-end que personne n'aura vu venir (enfin si, je crois que mon vosiin de gauche avait anticipé, ma voisine de droite aussi.... ah... mince... en fait c'était gros comme un building mais comme tout le film est de ce niveau.... ).
.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
Après une ouverture plus que convaincante dans le registre paranoïaque et anxiogène (à la suite de la propagation d'un virus, les humains vivent désormais reclus dans des univers clos), avec une belle utilisation des espaces et des lignes de fuite, le scénario se place malheureusement sur les rails prévisibles (un homme, aidé par son pire ennemi, tente de retrouver sa femme) de la fiction "couple en péril". 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil