La grande boucle

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Laurent TUEL
Acteurs :
  Clovis Cornillac, Bouli Lanners, Ary Abittan, ....
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  12/06/2013
Titre original :
  La grande boucle
 
Note "critique" :
  1,16
 Classement 2013
  122 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
François est un passionné du Tour de France. Licencié par son patron et quitté par sa femme, il part faire la Grande Boucle avec un jour d’avance sur les pros. D’abord seul, il est vite rejoint par d’autres, inspirés par son défi. Les obstacles sont nombreux mais la rumeur de son exploit se répand. Les médias s’enflamment, les passants l’acclament, le Maillot Jaune du Tour enrage. François doit être stoppé !
.O.

Xavier
@

.O.
21/06/2013
Et voilà une nouvelle catastrophe industrielle pour le cinéma français... Sincèrement, comment peut-on débloquer des budgets aussi importants pour un film aussi mauvais ? il n'y a personne qui regarde le résultat et renvoit bosser les scénaristes, les acteurs etle réalisateur ?

Le sujet a du paraitre porteur à France Télévision, celui qui a donné le feu vert devant se dire "on va se faire une bonne page de pub avec un film sur le Tour de France qui sortira 3 semaines avant le démarrage du "Tour du centenaire"". Hum... pourquoi pas... mais vous pouvez me citer combien de film affiliés au sport qui ont cartonné ? peu... très peu...

Si en plus vous proposez une histoire qui se traine et donne au spectateur l'impression de voir l'une de ces grandes étapes de première semaine qui finissent par un sprint après 250 bornes sans intérêt, vous êtes proche du gouffre. C'est ce qui se passe ici avec ce vendeur qui va faire le tour de France sans trop de difficulté puisqu'il va tous les jours en vélo au boulot (ah oui, je vais peut-etre faire pareil cet été...), son fiston qui est rebelle car il écoute du rap à fond (mais pas de socis on va vous proposer une histoire pourrie du papa qui va retrouver les valeurs fondamentales de la famille et se rapprocher de ce dernier) et sa femme qui hérite du rôle dont personne ne veux car écrit sur un coin de table en mode "doit faire le nombre".

Les moyens technique de France 2 sont là donc vous aurez quelques très jolis plans mais cela ne sauve pas une histoire qui tourne rapidement à vide, les supportaire hollandais, les policiers et les quelques anonymes faisant peine à voir quand on sait le monde qu'il y a autour du tour de France. C'est dommage car si l'on tape toutes les années sur ces sportifs "tous dopés", sur ces journalistes "ennuyeux au possible", etc... il aurait été intéressant de voir comment cet évènement sportif arrive à mobiliser années après années alors qu'il n'y a pas plus chiant que d'attendre 5h un peloton qui passera à 50 km/h devant vous en 12 secondes ! L'intérêt est donc ailleurs, dans le fait d'aller pique-niquer, d'aller suporter des coureurs qui réalisent chaque jour des exploits en montagne et qui gardent finalement une cote de sympathie auprès des amoureux du sport assez importante malgré toutes les affaires dévoilées depuis 15 ans.

Bref, cette "grande boucle" est largment oubliable et le @ est vraiment gentiment payé. Ne cherchez pas à voir le film au cinéma : en 15 jours il a déjà disparu des écrans parisien : le public a rendu son verdict et il est sans appel !
.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# (+)
.O.
Ce film porte finalement bien son titre: comme le Tour, il commence sur du plat insipide (François est licencié et quitté par sa femme), grimpe vers le col du Tourmalet (François se reprend et accomplit des tours de force), descend en roue libre (François est accusé de dopage, son fils fugue) et finit en plein suspens à Paris (François a-t-il tout (re)gagné?). Que d'originalité et de subtilité, donc. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil