La Cinquième Saison

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Peter BROSENS et Jessica HOPE WOODWORTH
Acteurs :
  Aurélia Poirier, Django Schrevens, Sam Louwyck, ....
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  24/07/2013
Titre original :
  The Fifth Season
 
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2013
  84 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Un village dans les Ardennes belges est frappé par une étrange calamité : le printemps refuse d’y faire son apparition, le cycle des saisons semble se briser. Deux ados du village vont alors chercher à donner un sens à leur vie dans ce monde qui s’effondre.
.O.

Xavier
@

.O.
21/08/2013
Ayant du temps cet été, je recherche les films qui sortent un peu des sentiers battus. La lecture du Pariscope et de la longue liste des films proposés chaque semaine sur Paris est un vrai plaisir de cinéphage comme moi :-) Le titre et le résumé de ce petit film belge m’avaient intrigué et la recherche sur allociné donnait une note de 3,8/5 pour les critiques (ce qui est plutôt très bon) et la critique positive des spectateurs mise en avant promettait : « Film (pré)survivaliste à effets minimums pour malaise maximum (celui du spectateur) ». Un film qui « bouge » le spectateur ? bingo !

Le résultat est très éloigné de ce tableau idyllique et si je ne suis pas contre les films « barrés » (voir des personnes imiter les cris de différents animaux ? pourquoi pas), il me faut un scénario un peu plus développé que celui de cette « cinquième saison ».

On est à la campagne, et quelque chose cloche… voici grosso modo le point de départ d’une histoire en quatre saisons qui multiplie les jolis plans qui ne font pas avancer une histoire somme toute sommaire : que se passerait-il si la nature bégayait et que nous ne pouvions plus compter sur cette dernière pour nous nourrir ? Finalement c’est l’histoire classique du film « catastrophe » qui nous est proposé avec ceux qui ont plus de chances pour en sortir eut égard à leur situation de départ, ceux qui sont rapidement dans la panade et ceux que l’on rendra responsable car il y a toujours un responsable…. Mais pour quelle suite ?

Chaque saison amène une idée qui fait avancer l’histoire et qui doit tenir sur les 20 minutes qui la compose… cela donne une histoire très lente avec des scènes parfois incompréhensibles (désolé, j’ai toujours été citadin donc j’ai peut-être raté des choses « simples » à comprendre mais qui m’ont paru bien obscures) et d’autres d’une réelle beauté.

Est-ce suffisant pour convaincre ? Si j’en juge par le spectateur devant moi qui a dormi pendant un bon moment, je me dis que je ne suis pas le seul à m’être ennuyé et pas qu’un peu… le film gagnerait à être resserré et pourrait durer deux fois moins de temps, ça ferait un bon moyen métrage mais là, sur 1h33, on se traine, on tourne et retourne dans son siège en se demandant ce qui va bien pouvoir donner un peu de contenu au film et, finalement, on a une fin qui laisse encore plus sur notre faim.

Bref, si vous voulez voir un premier film expérimental que 4 spectateurs auront vu, vous avez là un joli spécimen qui fera votre joie. Si vous voulez un film, trompez vous de salle en demandant votre billet, vous aurez de forte chance de tomber sur un film qui tient réellement la durée annoncée. Aller un mini @ pour la beauté de quelques scènes mais pas plus !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
Certes, l'originalité n'est ni une fin en soi, ni une vertu inattaquable. Mais reste néanmoins une qualité appréciable à condition qu'elle serve le récit. Ce qui est, en dépit de quelques longueurs et d'une mise en scène pas toujours à l'abri d'un certain maniérisme, le cas de La cinquième saison. Tant par son sujet (une fable rurale et hivernale aux confins du fantastique) que par son exigence formelle, chaque plan, d'une beauté picturale et narrative à la Bruegel, affirmant une maîtrise indéniable.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil