L'inconnu du lac

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Alain GUIRAUDIE
Acteurs :
  Pierre Deladonchamps, Christophe Paou, Patrick d'Assumçao, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  12/6/2013
Titre original :
  L’inconnu du lac
 
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2013
  82 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Un été dans le Midi de la France, un bois au bord du Lac, lieu de drague homosexuelle. Les corps nus au soleil et qui s’ébattent dans les hautes herbes. Un jour, un homme en tue un autre et maquille son crime en noyade. Int -16 ans
.O.

Xavier
@

.O.
01/08/2013
Ayant un peu de temps, j'en profite aussi pour voir des films plus anciens comme "l'inconnu du lac" qui m'a vraiment laissé sur ma faim. 32 dans une salle de 42 places ? Apparemment je ne suis pas le seul à rattraper mon retard ciné et les bons échos cannois ont convaincu d'autres spectateurs de se réunir ce jeudi à 15h dans la salle 3 du MK2 Beaubourg (la même qui avait fait salle comble pour un autre film cannois, « post Tenebra Lux » !).

Le résultat ne m'a guère convaincu : le choix du réalisateur d’être assez explicite dans les rapports qu’entretiennent ces hommes en est un comme les autres (évidemment, si vous êtes prude, passez votre chemin, mais seul un papy a quitté la salle après une scène qui était visiblement celle de trop :-p ) mais ça ne justifie pas l’existence d’un film. Côté histoire que se passe-t-il ? Le choix de l’unité de lieu n’est pas choquant, tout comme ces dialogues souvent anodins mais le film se traine dans un faux rythme pendant beaucoup trop longtemps (on sait qu’il va y avoir un meurtre… il arrive alors que le film est déjà bien entamé) et s’il s'emballe sur la fin, c’est pour nous donner quelques scènes assez ratées (Henri...) alors que la fin (ouverte) est plutôt bonne.

Dommage que l'on ait autant de certitudes sur le rôle du tueur car j'aurai bien aimé rester dans un flou artistique sur la véracité du crime ou non (pas besoin de retrouver le corps, juste partir de cette voiture rouge qui reste immobile), j’aurai aimé un inspecteur qui ne tombe pas là comme un cheveu sur la soupe et, au contraire, voir dans ce film une réflexion sur l’amour en général, sur cette envie de l’autre et la façon de l'exprimer quand on doit auparavant "l'arracher" aux bras d'une autre personne.

Bref, je n’ai pas vraiment compris ce qui a emballé la critique et n’ai pas trouvé le côté « thriller à la Hitchcock » évoqué dans plusieurs articles et... non... vraiment... je me dis que je suis peut-être passé à côté de quelque chose…
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # (+)
.O.
L'inconnu du lac tranche un peu avec tout cela par l'unité de lieu et une gravité plus prononcée. Et si l'humour demeure et que la présence d'un silure de légende pare le récit de mystère, il y est avant tout question de désir et de mort. Cette passion sans tabou entre Franck et un inconnu aussi attirant que dangereux se vit à poil mais se couvre d'une ombre nouvelle, qui permet de se réjouir de la capacité de Guiraudie à se renouveler tout en conservant les fondamentaux de son incroyable cinéma. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil