Kick-Ass 2

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Jeff WADLOW
Acteurs :
  Aaron Taylor-Johnson, Christopher Mintz-Plasse, Chloë Grace Moretz, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  21/08/2013
Titre original :
  Kick-Ass 2
 
Note "critique" :
  1,75
 Classement 2013
  28 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Red Mist réincarné en « Mother fucker » s’attaque cette fois-ci à des supers héros amateurs. Les sabres tranchants de Hit-Girl vont l’aider à combattre ses pires ennemis.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
22/08/2013

Le premier « Kick-Ass » est dans mon top 10 de l'année 2010 donc je craignais un peu cette suite, ciné-live s'étant déchaîné avec seulement une étoile (sur cinq !) ce qui doit leur arriver une fois par décennie (d'habitude ce sont plutôt des bisounours qui aiment tout, tout le temps !).

Heureusement la bande-annonce annonçait un retour en fanfare de Kick-Ass et Hit-Girl et il faut plus qu’une critique pour me décourager d’aller voir un film donc j’ai tenté ma chance en ignorant le plantage du long-métrage de l’autre coté de l’Atlantique et j’ai foncé dans ma tenue de super héros des salles de cinéma qui ne diffère de ma tenue de tout les genres que par la présence de cette petite carte bleue floquée « UGC Illimitée » qui est quand même bien sympathique quand on fête le 100 ème film vu depuis janvier et qu’on réfléchit au budget que cela aurait faits sans cette belle invention (d’un autre coté, quand vous regardez le Top actuel, si je n’avais choisit que les « bons films » et donc des films qui ont @@+ ou plus je n’aurai pas beaucoup dépensé, puisque je n’en aurais pas vu plus de deux par mois. Ouille )

Hum, je me suis égaré donc revenons à notre ami qui n’a plus besoin d’être présenté ce qui est à double tranchant car si l’on rentre plus vite dans l’action, le coté « surprise » du premier est évidemment absent et ça se ressent plus que ce que j’aurai espéré. Globalement, le film est correct mais le côté fun du premier est moins prononcé et du coup on s'intéresse davantage à l'histoire et au développement des sous-intrigues qui, malheureusement, peinent un peu.

Avant de détailler je reviendrai sur deux points souvent signaler comme étant malvenu dans l'univers Kick-ass :
- la violence et surtout son réalisme trop mis en avant.
=> Je serai plutôt d'accord sur ce point, des gerbes de sang ou quelques plans pas vraiment ragoûtants auraient pu être évités mais ça fait du "bien" de voir que les conneries des uns et autres coûtent la vie à d'autres personnages ! Ras-le-bol des Superman & Cie qui détruisent une ville ou cinquante voitures de police sans que cela ne choque personne, sans que l'on se demande ce que sont devenues les personnes qui étaient à proximité ! On pourra juste regretter que les super héros, censés être des gens ordinaires, arrivent à toujours s'en tirer (enfin quasiment :-p )

- Le côté vomi/caca ou les gags trop souvent sous la ceinture. Là encore je ne suis pas vraiment d'accord. Il n'est surtout question que d'une scène et quand je vois la réaction de la salle où j'étais (donc environ 300 personnes), l'effet marche parfaitement et n'est plus réutilisé donc... Là encore je peux comprendre que ça puisse choquer mais dans le contexte kick-Ass ça passe pour moi.

Tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Pas vraiment. La première partie du film est dans la lignée du précédent, donc de très bonne facture mais, par la suite, le scénario ne sait plus trop sur quelle sous-histoire avancer. Du coup il nous sort une paletté de personnages qui ne sont pas fouillés ce qui est bien dommage car il y avait de quoi faire. L'action prend le pas sur la réflexion et mother russia remporte tous les suffrages chez le Bad Guy tandis que Jim Carrey fait une prestation tout sauf remarquable chez les Good Guy. Heureusement Chloé Moretz a toujours le petit plus qui détonne mais si le final laisse penser à un possible Kick-Ass 3, j'ai peur que son âge qui est l'une des spécificités du rôle l'empêche de le garder sous peine de se transformer en batgirl light loin de l'esprit du film.

Des personnages peu développés ? Oui car le petit discours sur les origines des uns et des autres est amusant mais on s’arrête là. Pire, le coté héros de la vie de tous les jours et les problèmes qui peuvent arriver sont passés à la trappe comme le montre les personnages qui ne se cachent pas pour évoquer leur identité secrète lorsqu'ils bavardent dans des lieux publics... Bizarre...


De même le couplet sur l'intégration au lycée est correct mais tellement caricatural. Le choix de ne s'intéresser qu'aux bimbos est facile pour les démonter mais on sort de l’ordinaire de Kick-Ass et ça ne fait pas toujours mouche.

Bref, Kick-Ass 2 souffre de la comparaison avec son aîné mais en tirant tous azimuts, il rate parfois sa cible mais touche souvent sa cible ce qui est déjà pas mal. Pas un grand film, mais un bon divertissement pour cette fin d’été :o)
.O.


Première :
non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
#
.O.
Comme tellement de films avant lui, Kick-Ass 2 n'est fait que pour des mauvaises raisons, sans idée, sans plus aucune originalité. Juste pour exploiter le juteux filon (qui se tarira d'ailleurs très vite, vu que le film vient de souffrir d'un terrible bouche à oreille pour se crasher au box-office américain).
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil