Inside Llewyn Davis

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Joel et Ethan COEN
Acteurs :
  Oscar Isaac, Carey Mulligan, Justin Timberlake, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  06/11/2013
Titre original :
  Inside Llewyn Davis
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2013
  151 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
1961 dans le Greenwich Village de New-York Llewyn Davis, musicien, la guitare en bandouillère galère pour gagner sa vie. Aidé par des amis au coeur de l'hiver rigoureux, llewyn accepte tous les petits boulots.
.O.

Xavier
0

.O.
11/11/2013
Je ne suis pas un fan des frères Coen qui arrivent à quasiment toujours repartir du Festival de Cannes avec une récompense (cette année ce fut le "Grand Prix") mais j'essaye de me soigner en allant voir ces films qui font la quasi unanimité chez les critiques professionnels : 5/5 chez aVoir-aLire.com, CinemaTeaser, Critikat.com, La Croix, Le Journal du Dimanche, Le Monde, Le Parisien, L'Express, Marianne, Metro, Première, TéléCinéObs, Télérama, ....ça fait du beau monde pour saluer bien bas ce nouveau chef d'oeuvre des brother ! J'aurai aimé être raccord avec ce concert de louange mais mon detecteur d'enquiquinement (= ma montre) n'a pas mis très longtemps à me signaler que ça ne serait pas ce film qui me réconcilierait avec ce qui doit être condidéré comme "le meilleur du cinéma américain".

Peut-être est-ce parce que je ne suis pas cat-addict (il est mignon le chat mais bon...), peut-être est-ce parce que la musique et moi ça fait 3 (et le folk encore plus), peut-être est-ce parce que le coup de la boucle finale m'a achevé, peut-être est-ce tout simplement parce que je ne suis pas compatible avec le rythme donné aux aventures de ce film qui est finalement parfaitement résumé dans la bande annonce (cette petite minute qui m'aurait largement suffit).

Le personnage principal est un loser exaspérant (oups, on doit dire attachant je suppose...) qui a du mal dans ses relations avec les autres (anciennes petites amies, amis, collègues, etc...) et semble toujours choisir le plus mauvais choix possible quand certains lui sont proposés. Est-il en décalage avec la réalité ? Est-ce que cela permet de jeter un éclairage singulier sur les personnes qui l'entourent ? Non... j'admire d'ailleurs ces personnes qui ont le coeur sur la main et l'accueillent avec le sourire la plupart du temps, donnant un sens au mot ami très "unilatéral".

Ces personnages qui pensent d'une manière aussi égoiste (car finalement c'est de ça qu'il s'agit) m'exaspèrent et quand on ne veut pas jouer avec lesrègles de la vie en communauté, on va se terrer en Alaska et on n'enquiquine pas les autres. J'aurais aimé que le personnage bifurque vers Akron pour voir de quel bois il était réellement fait mais là encore c'est raté... les scénaristes prenant un malin plaisir à éviter toute reflexion sur ce personnage qui occupe le devant de la scène souvent en mouvement mais toujours immobile dans sa façon de penser, dévoluer.

Bref, je ne recommanderai pas ce film aux "non fan" des brothers mais ils ne semblent pas si nombreux (les critiques spectateurs sur Allociné donnent un point de moins en moyenne que les critiques mais ça reste très solide comme note :-p
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Les Coen accompagnent le personnage dans son errance, sans chercher à le rendre particulièrement sympathique. Alors que ses rapports avec son entourage sont toujours ambigus, Llewyn ne révèle son humanité que dans l'évocation sèche de son frère disparu ou en chantant, comme si les auteurs avaient distillé l'esprit sobre de cette musique aux sentiments partagés au coeur même de leur scénario.

La photo, splendide et grisonnante, est au diapason de ce glissement d'humeur à l'amertume évidente. Le physique et la voix d'Oscar Isaac conviennent idéalement à ce rôle délicat de loser qui ne doit pas susciter trop tôt l'empathie, quitte à déstabiliser le spectateur. Un film troublant qui s'épanouit dans une nuit permanente, alternant passages musicaux et tableaux puissant, ombres de velours saisissant au vol le surplace désolant de cet artiste qui ne décolle pas.
.O.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil