Hijacking

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Tobias LINDHOLM
Acteurs :
  Pilou Asbæk, Søren Malling, Dar Salim, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  10/07/2013
Titre original :
  Kapringen
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2013
  15 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Au milieu de l’océan Indien, un navire danois, le MV Rosen, est attaqué par des pirates somaliens qui prennent l’équipage en otage, réclamant une rançon de 15 millions de dollars.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
10/07/2013
Le résumé m’avait attiré l’œil alors que je feuilletais le Pariscope, le titre ne m’évoquant rien, aucun extrait de ce long métrage n’ayant été diffusé avant les quelques films que j’ai vus lors du mois de juin. Le film est « spécial », à la fois attendu et réaliste, il permet de mettre des images sur des mots balancés en quelques secondes dans les divers Journaux télévisés et montre l’intérêt de la prise d’otage, que ce soit en terme d’argent mais également de prise de pouvoir sur les dirigeants de l’entreprise.

Évidemment, en choisissant une PME on se doute bien que le résultat n’est pas le même que s’il s’était agi d’un grand groupe pétrolier mais il n’empêche, le résultat fonctionne bien. Il n’est pas question de faire durer le film autant que la prise d’otage, la composante « temps » étant impossible à retranscrire mais le film réussi quand même à nous la faire toucher du doigt.

Comment réagir en cas de prise d’otage ? Pas d’héroïsme ici, nous sommes dans le monde réel et le pauvre cuistot subit comme les autres. La cohabitation forcée avec les preneurs en otage, les négociations téléphoniques avec le « jeu » qui est expliqué par « l’expert » qui, lui non plus, n’a rien d’exceptionnel mais énonce quelques vérités qu’il est facile d’entendre, moins d’appliquer... le rôle du traducteur qui est suffisamment ambigu pour qu’on se demande pour quelle proportion il est embarqué volontairement dans cette histoire… tous les personnages, par petite touche, posent des questions mais pas forcément de réponses.

Le « pire », c’est que finalement toutes les étapes attendues sont là mais cela fonctionne et vous sortirez remué par ce film, vous aurez un autre regard quand vous entendez ensuite parler d’otages sur un bateau ou ailleurs et donc le film atteint pleinement son but qui est de nous rappeler la réalité qui nous entour, sans chercher à en faire trop mais en nous invitant à réfléchir à ce qui peux mener à ce genre de situation. C’est à la fois peu et beaucoup à la fois mais @@ (+) assuré pour ce « Hijacking ».
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Un pitch inspiré de faits réels, puisque les assauts de pirates semblent devenus un sport sur les côtes africaines. Le film entend faire vivre le calvaire des victimes suspendues aux ravisseurs et à la bonne marche des négociations. Deux univers clos tentent donc de communiquer: la cellule de crise avec ses experts froids et la cale étouffante du bateau. Pour mieux immerger le spectateur dans ce drame, le scénario fait du sympathique chef cuistot, le héros involontaire de l'intrigue. La mise en scène manie parfaitement le suspense et n'a rien à envier à un quelconque modèle hollywoodien.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil