Gatsby le Magnifique

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Baz LUHRMANN
Acteurs :
  Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire, Carey Mulligan, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 20
Date de sortie :
  15/05/2013
Titre original :
  The Great Gatsby
 
Note "critique" :
  2,25
 Classement 2013
  87 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
L'Amerique de 1922 ; la mode du jazz, les moeurs libertines et la prohibition. Nick Carraway quitte son Middle West pour New York où il rencontre Jay Gatsby, un mondain millionnaire qui tente de s'étourdir en passant de fêtes en fêtes dans la haute société.
.O.

Xavier
@

.O.
18/06/2013
Gatsby ? Un film ancien que je n'ai pas vu mais que le réalisateur de "Roméo + Juliette" et "Moulin Rouge" se propose de remettre au goût du jour. Voilà l'occasion de découvrir l'histoire d'un "classique" puisque le nom de l'oeuvre sonne comme une référence alors que je doute que grand monde ai vu le film de 1974 ou lu le roman de l' écrivain américain Francis Scott Fitzgerald.

Baz Luhrmann ne propose pas cette fois de reprises musicales endiablées interpretées par Leonardo di Caprio et Carrey Muligan mais il a toujours son envie d'en mettre plein la vue au spectateur (en 3D pour les intéressés ce qui n'est pas mon cas) ce qui passe par une caméra qui a la voltige facile dans des décors qui font parfois un peu toc, le numérique atteignant ses limites avec ce genre de film (mais le boulot reste remarquable comme vous le verrez ICI).

Enfin, l'histoire de ce mystérieux Gatsby avec la passion amoureuse qui peu à peu révèle les mystères du passé peinent à passionner pendant plus de deux heures. Aucun des personnages n'est attachant ou révoltant, et les divers rebondissements sur Gatsby n'amènent aucune tension. Les scène de fête ne font que donner l'impression de passer quelques minutes dans un manège de Disneyland avec cette sensation de voir un show qui sonne faux à l'instar de cette lumière verte qui scintille dans la baie.

Ajoutez à cela un narrateur exaspérant avec son air de grand benêt qui prend les traits de Tobey Maguire et vous obtiendrez un cocktail qui n'arrive pas à rendre l'ivresse des soirées qu'il nous propose et se loupe sur l'histoire d'amour contrariée qui est drolement insipide malgré les six personnages qui la compose.

Bref, le travail des techniciens sur ce film est remarqué à défaut d'être remarquable mais, à part cela, je ne vois pas grand-chose à sauver. Peut-être serez-vous plus charitable que moi... Ou non :-p !!!
.O.


Première :
non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
# # # # (+)
.O.
Mais Luhrmann a la grande intelligence, cette fois, de ne jamais laisser sa palette graphique prendre le pas sur l'humain. Il tisse ainsi la toile qui, peu à peu, contraint ses personnages à la faute, au renoncement, à la médiocrité. L'affrontement du quintette amoureux dans une scène dantesque et théâtrale est le clou du spectacle, porté par des acteurs magnifiques. À commencer par DiCaprio toujours aussi puissant mais aussi par Joel Edgerton, la découverte d'un drame foisonnant, élégant et souvent spectaculaire. Et si, finalement, Gatsby était en fait le premier film art déco? 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil