Epic : la bataille du royaume secret

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Chris WEDGE
Acteurs :
  Amanda Seyfried, Josh Hutcherson, Steven Tyler, ...
     
Genre :
  1 h 30
Durée :
  Animation
Date de sortie :
  22/05/2013
Titre original :
  Epic
 
Note "critique" :
  2,25
 Classement 2013
  94 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Une adolescente se retrouve plongée dans un monde minuscule au coeur d'une immene forêt dans laquelle s'affrontent les forces du bien et les forces du mal. Un dessin animé qui sensibilisera le jeune public à l'écologie. Par les créateurs de "l'Age de glace".
.O.

Xavier
@

.O.
29/05/2013
Petit film que cet "Epic" qui n'assume pas son nom... il est de bon ton de taper sur Besson et son "arthur et les Minimoys" (il est vrai, loin d'être transcendant) mais quand je vois la mansuétude à l'égard de ce film je m'intérroge : sujet vu et revu, dessin (particulièrement des personnages) loin d'être merveilleux, developpement de l'histoire attendu, dialogues qui n'ont rien de transcendant, personnage humain deprimant et personnages secondaires qui n'apportent pas le second degré attendu... dites, en fait, il y a quoi de positif ?

En relisant la critique de cine live et l'interview du réalisateur, le parallèle avec "Avatar" (film qui me laisse profondément indifférent) explique peut-être cette sensation de déjà-vu et cet ennui qui s'est emparé de moi bien trop rapidement... Est-ce qu vous serez plus convaincu ? j'ai des doutes car je ne vois rien de remarquable dans ce film qui est vite vu et vite oublié. Rhon.... Pich..... vivement "Monster Academie" ! ( la suite de "Monstres et Cie" qui sort cet été et qui n'a pas intérêt à me decevoir :-p ).
.O.

Première :
non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
(...) Epic est un film d'une grande beauté plastique, bercé de personnages toujours aussi délurés, mais aussi doté d'une bonne dose de poésie et d'aventure. Oubliez les comparaisons avec Arthur et les minimoys, c'est bien du côté d'Avatar que lorgne Epic, avec ses mondes verdoyants et son affrontement entre les forces du bien et du mal, sa 3D enivrante et sa morale ecolo-humaniste, où il faut d'abord se protéger des autres pour protéger son environnement (...) . L'autre bonne surprise du film, c'est enfin ce souci porté à l'écriture et la narration qui nourrit des personnages pourtant traditionnels, du méchant très méchant à la jeune princesse aérienne. Au final, du travail d'orfèvre à déguster sans se poser de questions. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil