En solitaire

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Christophe OFFENSTEIN
Acteurs :
  François Cluzet, Samy Seghir, Virginie Efira, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  06/11/2013
Titre original :
  En solitaire
 
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2013
  57 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Yann Kermadec réalise son rêve en remplaçant du jour au lendemain le skipper de "DCNS" au départ du célèbre vendée globe. Mais alors qu'il est en pleine course Yann découvre un jeune passager.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
16/11/2013
L'image de l'affiche avec uniquement le voilier était une invitation au voyage, le support de Vendée Globe l'assurance d'avoir quelque chose de sympa mais... la lecture plus détaillée du pitch m'avait fait fuir dans un premier temps (un passager clandestin ? Non mais c'est quoi ce foutage de gueule).

Je me suis quand même laissé tenter par la balade et je continu à penser que l'ajout de ce passager clandestin est une énorme connerie mes la réaction du skipper pendant les 3/4 du film est assez bonne et seule la fin bisounours vient gâcher le film. Avant cela on aura eu le droit à de superbes images en mer (qu'est-ce que j'aime voir ces levers de soleil qui me rappellent quelques vacances passées il y a quelques années sur le bateau d'un de mes oncles... des moments magiques immortalisés par des photos que je revois toujours avec un pincement au coeur et que ce film à réussit à recréer).

Montrer le skipper "solitaire" mais ultra connecté (le film est une pub géante pour les produits Apple) est une bonne chose, ne pas arriver à montrer réellement le quotidien pendant cette course au long cours qui est devenu, avec les bateaux modernes, un vrai sprint est plus dommage. Il faut dire qu'il faut nourrir la relation skipper/gamin (on ne voit aucun problème de nourritures... bizarre) et que le scénario préfère jouer la carte de la remontée héroïque (bonne idée de montrer les skippers communiquer entre eux car au-delà de la compétition, il doit y avoir une véritable solidarité entre personnes tentant cette aventure).

Bref, le sentiment est mitigé l'équipe à terre n'étant pas très convaincante : le rôle de la gamine est creux comme tout, Virginie Efira est pas terrible et si Guillaume Canet s'en tire pas trop mal, je trouve dommage de ne pas montrer davantage l'équipe qui entoure à distance ce marin qui dérive seul sur les océans. Enfin, le désastre attendu n'arrive qu'à la fin avec cette image incompréhensible de Cluzet (parfait pendant tout le film) qui monte sur le pont du bateau et demande au gamin de venir le rejoindre pour lever les bras en signe de victoire avec lui. Sérieusement, ils ont fumé quoi les scénaristes ? C'est quoi déjà l'expression ? "Charger la barque" ? et bien là, on ne peut pas dire qu'ils aient fait les choses à moitié !!!

Vous me direz que j'attendais quasi un documentaire et que c'est un film (un "drame" d'après le Pariscope) et vous n'aurez pas tort mais quitte à faire une belle histoire, il y avait moyen de faire quelque chose de moins niais, de faire une belle morale à la Walt Disney MAIS de ne pas faire remonter bêtement le bateau pour donner plus d'importance encore au geste du navigateur... ne pas rajouter la maladie du gamin qui veut se faire opérer en France, montrer plutôt un drame "ordinaire" et la différence de point de vue entre un marin qui vie ses rêves et un gamin qui rêverait d'en avoir, tout simplement...

.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# (+)
.O.
Malgré quelques séquences de bateau impressionnantes, Offenstein, jusqu'ici le chef op de Guillaume Canet, ne sait que faire d'un scénario qui prend la flotte. Les rôles secondaires, tenus par des copains stars (Canet, Rouve...) essayent de le tirer du naufrage mais masquent mal leur gêne d'avoir embarqué sur ce radeau.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/cinema/en-solitaire-la-critique-de-studio-cine-live_1296774.html?xtmc=en_solitaire&xtcr=6#7wfqRPucj4HsowHr.99
Malgré quelques séquences de bateau impressionnantes, Offenstein, jusqu'ici le chef op de Guillaume Canet, ne sait que faire d'un scénario qui prend la flotte. Les rôles secondaires, tenus par des copains stars (Canet, Rouve...) essayent de le tirer du naufrage mais masquent mal leur gêne d'avoir embarqué sur ce radeau.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil