Effets secondaires

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Steven SODERBERGH
Acteurs :
  Jude Law, Channing Tatum, Rooney Mara, ....
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  03/04/2013
Titre original :
  Side effects
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2013
  70 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
A Manhattan, Jon Banks est un psychiatre à la clientèle aisée. Un jour, Emilie, atteinte d'une grace dépression, vient le consulter. Jon va trop rapidement lui prescrire un nouvel antidépresseur. Peu de temps après, la jeune femme assassine violemment son fiancé.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
24/04/2013
Et voilà le dernier film de l'homme qui filme plus vite que son ombre ("Contagion" en novembre 2011, "Piégée" en juillet 2012, "Magic Mike" en août 2012 !) : effets secondaires fait bien evidemment échos au premier film de cette liste mais il s'avère, à l'instar du second, être un petit film de genre plus qu'autre chose.

Voici donc les aventures de Jude Law, Rooney Marey, Channing Tatum et Catherine Zeta-Jones (car le mister arrive toujours à s'entourer d'un casting 4 étoiles) qui commencent à toute petite vitesse avant de gagner un peu de vigueur dans la seconde partie d'un film qui s'essaye au mélange des genres. Ne partez pas dans l'idée de voir une diatribe contre les labos pharmaceutiques ni un petit film malin sur le sujet... la toile de fond est là que pour cacher le coté réchauffé de l'intrigue qui a déjà été vue et revue au cinéma.

Bref, rien d'infamant mais rien de remarquable non plus pour ce petit film qui ne fera pas date et qui ne justifie pas le prix d'une place plein tarif. Avec un abonnement, c'est déjà mieux mais sinon attendez qu'il passe à la télé, ce sera largement suffisant :-p
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Effets secondaires est le triomphe du chacun pour soi enrobé dans un thriller au coeur sec. Implacable constat d'un monde qui a définitivement besoin de changer d'ère.
.O.

Posté le : 04.06.2013
Auteur : tith
Note :
trop gentil pour le coup
Moi me suis arrêté en plein milieu tellement c'était...
l e n t
mais tellement l e n t
que j'en pouvais plus.
J'étais à la limite d'aller me prendre un cachet pour me rebooster.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil