Belle et Sebastien

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Nicolas VANIER
Acteurs :
  Félix Bossuet, Tchéky Karyo, Margaux Chatelier, ...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  18/12/2013
Titre original :
  Belle et Sébastien
 
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2013
  109 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Durant la seconde guerre mondiale, dans les Alpes où les cîmes côtoient les nuages, Sébastien, un petit garçon solitaire, se lie d'amitié avec un chien vagabond.
.O.

Xavier
@

.O.
29/12/2013

La série ne me dit rien (d'après Wikipedia elle a été créée entre 1965 ce qui expliquer cela) et j'y suis allé car l'affiche avec juste le petit garçon, le chien et un beau ciel bleu derrière m’avait tapé dans l’œil par sa simplicité :-)

Le résultat est assez décevant, la comparaison avec "Lle renard et l'enfant", film sorti en 2007 réalisé également par un spécialiste des documentaires « nature » (Luc Jaquet) étant fatale à cet ennuyeux long-métrage.

Nicolas Vanier nous donne de la « nostalgie en barre » d’après Ciné live qui est tombé sous le charme ? Pour moi il accumule les clichés tous plus grossiers les uns que les autres et si les paysages sont sympa, voir César et Sébastien faire un remake de mission impossible dès les premières secondes du film m’a fait mourir de rire ! Sérieusement, il n’y avait pas mieux à faire comme présentation des héros ?

La suite du film est à l’avenant : le chien fait peur quand il est en noir mais est tout mimi quand il est en blanc (trop facile), le gamin se promène matin midi et soir dans la forêt mais il pense à venir se changer régulièrement à la maison (ou alors il se baigne tout habillé et sèche en deux secondes… il faudra me donner la méthode pour ne pas attraper la crève dans ces conditions !), les allemands sont méchants mais pas trop, les passeurs gentils mais pas trop… bref, l’excès de bons sentiments qui parcours le film m’a été d'avantage fatal que la profusion de bons mets dégustés pendants ces repas de fête de fin d’année.

Aller, pour être positif on dira que le petit à une bonne bouille et qu’il a du s’amuser à gambader dans les montagnes, que le film montre bien l’intérêt d’aller à l’école pour savoir placer l’Amérique sur un planisphère et qu’il faut toujours avoir un chien en montagne pour éviter les crevasses (mais qu’à trop lui donner du canigou, il faut 3 personnes pour arriver à le soulever ! un vrai tank ce toutou !)… bref, ça fera un excellent film pour la sécurité en montagne sponsorisé par l’éducation nationale :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Dans le registre ultra-codé du film familial de Noël, Nicolas Vanier semble avoir compris la mécanique et évité les embûches du lacrymal ou du surligné. Maître des grands espaces, il a dompté ses focales en insufflant une grosse dose de tendresse. (...) Belle et Sébastien est un film à hauteur d'homme et à l'esprit d'enfant, qui devrait rougir les yeux de vos chères têtes blondes. Et aussi filer un gros coup de nostalgie aux parents quadras pour qui Belle et Sébastien restera à jamais comme LE feuilleton de leur enfance. De la nostalgie en barre.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil