20 ans d'écart

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  David MOREAU
Acteurs :
  Virginie Efira, Pierre Niney, Gilles Cohen, ....
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  06/03/2013
Titre original :
  20 ans d'écart
 
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2013
  101 / 163

Résumé :
.O

xx
.O
Alice Lantins a 38 ans. Belle, indépendante et carriériste, elle assume son célibat, semble bien dans sa peau. Mais un jour Balthazar, un jeune homme rencontré dans un avion, l'appelle pour lui signaler qu'il a retrouvé une clef USB professionnelle lui appartenenant.
.O.

Xavier
@

.O.
14/03/2013
Pour une fois, ce n'est pas un gars qui saute sur une petite jeunette mais l'inverse. Pourquoi pas... mais trouver une idée de départ qui change un peu ne donne pas le droit d'enquiller tous les poncifs de la comédie romantique pour continuer !

20 ans d'écart ? Entre Pierre Niney 24 ans et Virginie Effira 35 ans il n'y a qu'un peu plus de 10 ans donc le postulat de départ est déjà bien diminué et les réflexions du type « on a finalement peu d'écart dans nos modes de pensée aujourd'hui mais qu'en sera-t-il dans 20 ans » en prennent un coup ! Les centre d’intérêt d’une femme de 40 ans et d’un jeune homme de 20 ans peuvent se rejoindre mais le film ne creuse pas assez ce sillon et reste très superficiel sur la question.

Pour le contexte, le monde de l'édition est dépeint avec toujours la même histoire déjà vue 1000 fois (oui, je sais, la nana existe vraiment mais ce n'est pas la seule au monde !) et la course au poste de directrice du magasine est vraiment sans intérêt, les gags amenés étant souvent ultra téléphonés.

Les seconds rôles ne rehaussent pas l'histoire qui reste gentillette de bout en bout, les rebondissements n'arrivant pas à surprendre et les doutes sur l'issue du film étant aussi important que mes chances de gagner au loto (pour rappel... je ne joue pas au loto :-p).

Bref, rien de nouveau sous le soleil avec cette toute petite comédie qui ne fait pas de mal mais sera vite oubliée et vivotera avec un @.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
(...). Si le déroulement, plan-plan, exploite trop peu la cruauté de son postulat, les répliques font mouche. On aime également le sex-appeal de Virgine Efira, la gaucherie craquante de Pierre Niney (Comme des frères) et la croustillante galerie de seconds rôles
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil