Take Shelter

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Jeff NICHOLS
Acteurs :
  Michael Shannon (II), Jessica Chastain, Tova Stewart, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  04/01/2012
Titre original :
  Take Shelter
 
Note "critique" :
  3,33
 Classement 2012
  11 / 101

Résumé :
.O

xx
.O
Un homme est obsedé par un cauchemard récurrent dans lequel une tornade emporte sa famille. La terreur grandit en lui, perturbant ses relations familiales. Mais d'où vient le réel danger, de lui ou de sa prémonition.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
01/02/2012
Par "tradition" le premier film par année civile est souvent un bon indicateur du niveau de l'année. Évidemment ce théorème a ses défauts puisqu'il m'a fallu attendre février pour voir mon premier film estampillé 2012 ce qui me laissait le choix du long métrage, 4 mercredis ayant approvisionné les écrans en films plus ou moins tentants.

J'ai choisi ce Take Shelter car la bande annonce était des plus intrigantes, les critiques élogieuses et... ses chances de rester sur les écrans pendant un moment très réduites.

Le résultat est étonnant avec une histoire peu banale, un développement assez moyen et une fin qui relève le tout d'une manière aussi soudaine qu'enthousiasmante.

Cet homme est il fou ? Le film fait écho au "Melancholia" de Lars von Trier vu en fin d'année et qui ne m'avait pas du tout convaincu. Cette fois, le scénario joue la carte de la simplicité en nous faisant ressentir les visions du personnage principal mais aussi les sentiments qui animent sa femme, personnage aussi simple que formidable.

Comment réagirait on à la place de l'homme qui se "sent" devenir fou... à la place de la femme qui le voit perdre pied ? Le film reste assez sobre dans les réactions des uns et des autres ce qui lui donne sa force. Tous les indicateurs seraient au vert ? On pourrait le penser mais le rythme nonchalant du film n'aide pas à rester constamment dans l'histoire : la succession de petits moments de tensions bien menés et de grands moments beaucoup plus ordinaires nous rapproche d'un rythme réaliste mais pas toujours approprié pour un film de deux heures...

Au final ce "Take shelter" déconcertera sûrement quelques spectateurs mais pour peu que vous rentriez dans son rythme, vous verrez un film singulier qui vous restera en tête bien après votre sortie de la salle. Pour débuter l'année, c'est plutôt positif !
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # (+)
.O.
C'était l'autre film "tempête au-dessus d'un crâne" du dernier Festival de Cannes avec The Tree of Life. Chacun dans sa catégorie a, d'ailleurs, flambé : une Palme pour Malick, un grand prix à la Semaine de la Critique pour Jeff Nichols (Shotgun Stories). (...). Un délire paranoïaque qui évoque d'abord le travail de William Friedkin (Shannon a d'ailleurs été vu dans Bug) mais Nichols préfère contenir la fièvre ambiante pour miser sur un suspense fantastique (on attend, fébrile, que l'immensité du ciel laisse éclater sa foudre) et limite son récit à l'intimité d'une famille obligée d'accepter l'improbable pour rester unie. C'est donc plus du côté du Spielberg de Rencontres du troisième type ou de La guerre des mondesque Nichols semble lorgner. La grande intelligence de son scénario est de ne pas faire de la folie supposée du héros une anomalie mais un dérèglement dont il faut épouser le rythme pour affronter le réel. Un film remarquable.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil