Sinister

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Scott DERRICKSON
Acteurs :
  Ethan Hawke, Juliet Rylance, Fred Thompson, ...
     
Genre :
  Horreur
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  07/11/2012
Titre original :
  Sinister
 
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2012
  81 / 101

Résumé :
.O

xx
.O
Un auteur de thrillers emménage avec sa fille et safemme dans une nouvelle maison. Dans le grenier, une boite dans laquelle des films en Super 8 et un projecteur renferment un terrible secret. par le producteur de "Paranormal Activity". Amateurs de cinémathèques, s'abstenir.
.O.

Xavier
@

.O.
13/11/2012
Vous connaissez mon amour pour les films d'horeur mais j'en vois quand même un par an même si je n'apprécie pas spécialement de sursauter toutes les 15 secondes au cinéma en entendant des violons stridents pour faire monter la sauce.

Pas de risque avec ce "sinister" certe sinistre par certaines scènes mais pas vraiment flippant. Ethan Hawke a bien veillit et le réalisateur semble s'intéresser davantage à la petite famille qu'aux phénomènes paranormaux. L'attitude un peu bête du héros n'aide pas à s'identifier à lui et si les deux gamins permettent de mettre un peu de sel dans l'histoire, ça reste long... très long.

Enfin, en voyant ce film vous apprendrez qu'il ne faut pas faire de pause quand on regarde un film en super 8 (dès qu'il l'a fait j'ai vu la suite) et qu'en reflechissant deux petites secondes on arrive à éviter de grosses embrouilles.

Bref, rien de bien exceptionnel dans ce film mais il aura une étoile car je pars du principe que je savais ce que j'allais voir et je n'en attendait pas mieux :-p Je laisse Fred le spécialiste faire sa critique pour nous dire comment il juge ce film mais si j'en crois notre discussion à la sortie du cinéma, il ne vous le conseillera pas non plus ;-)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
(...) Plus que l'explication finale, peu palpitante, c'est la mise en abyme (l'écrivain dissèque des films effrayants pour son enquête) et la réflexion sur le pouvoir de l'image qui intéressent ici. Cette série B monte aussi crescendo dans l'horreur, (...)
...)

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil