Sexy Dance 4

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Scott SPEER
Acteurs :
  Kathryn McCormick, Ryan Guzman, Stephen Boss, ...
     
Genre :
  Musical
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  08/08/2012
Titre original :
  Step Up Revolution
 
Note "critique" :
  1,00
 Classement 2012
  82 / 101

Résumé :
.O

xx
.O
Amis d’enfance, Sean et Eddy travaillent comme serveurs dans l’hôtel de luxe Dimont, propriété du magnat de l’immobilier Bill Anderson. Ces deux jeunes ont monté ensemble une troupe alternative, "The Mob", à l’avant-garde de la danse de rue et cœur du mouvement protestataire urbain. Le brio, l’audace et l’imagination de la troupe attirent l’attention de la fille d’Anderson, Emily, danseuse classique douée que son père pousse à exercer un "vrai métier" au mépris de sa passion.
.O.

Xavier
@

.O.
14/08/2012
Les films de dance sont les rares films que je n'évite pas lorsque la 3D est proposée, le "Street dance 3D" étant le seul à m'avoir vraiment impressionné dans son utilisation de la troisième dimension. Je me suis donc laissé tenté par ce Sexy dance 4 qui proposait, d'après les extraits, de mettre à l'honneur les flasmob, ces performance de groupe faite en plein milieu de la route, d'un centre commercial, d'un restaurant ou de tout autre lieu pas spécialement dédiés à la danse.

Le résultat est assez decevant : ce n'est pas l faute d'un scénario sans idées (comme das 99% de ce genre de films) mais dans les performances en elle-même qui sont sympathique mais pas renversantes. A voulkoir faire trop gros (cf la dernière performance), on se disperse et l'aspect groupe qui devrait rattraper cela (une belle synchronisation fait toujours son petit effet) ne prend que trop rarement.

Bref, rien de bien marquant et, dans le genre, j'ai déjà vu des films bien meilleurs donc @ pour la route mais surement pas 5.000.000 de vues sur youtubes et encore moins de spectateurs dans ls salles :-p
.O.


Première :
non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
non noté
.O.
Le problème (la plupart du temps) avec les franchises, c'est qu'elles sont régies par l'immuable loi du "on ne change pas une formule qui marche". Dommage. Car redonner un petit coup de neuf ne fait jamais de mal et éviterait d'autant la déceptive impression du "déjà vu".

En revanche, c'est du côté des chorégraphies et de la mise en scène (si si !) que s'apprécie cette resucée. Ebouriffantes pour les premières, efficace voire inspirée pour la seconde (entre autres, un magnifique pas de deux en plan séquence dans les rues de Manhattan en hommage aux 'musicals' des années 50), elles rehaussent le niveau global de la série.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil