Mince alors !

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Charlotte de TURCKHEIM
Acteurs :
  Victoria Abril, Lola dewaere, Catherine Hosmalin, Grégory Fitoussi, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  28/03/2012
Titre original :
  Mince alors !
 
Note "critique" :
  1,33
 Classement 2012
  85 / 101

Résumé :
.O

xx
.O
Nina est jeune et jolie mais trop ronde. Un jour, Gaspar, son mari, qui n'aime que les femmes minces, lui offre comme cadeau une cure d'amaigrissement. Vexée, Nina prend sur elle et embarque quand même pour Brides-les-Bains. Une jolie comédie.
.O.

Xavier
@

.O.
27/03/2012

La bande annonce était remplie de "bon mots" qui déclenchaient quelques rires mais ne m'emballait pas plus que ça... Et je n'avais pas prévu de voir le film avant qu'une invitation pour deux nous soit offerte par UGC.

Le « syndrome des comédies moyennes » frappait une nouvelle fois : les meilleures "vannes" déjà éventées, il ne reste plus grand chose à se mettre sous la dent, le scénario étant assez pauvre, les acteurs « gentils » mais pas plus et la mise en scène inutilement tape à l’œil.

En détail : la petite nana que son mari envoie en cure pour se taper son assistante mais qui trouvera là bas de vrais amis ? Quelle trame originale ! Le petit gamin rondouillard qui ne comprend pas sa mère mais qui a une histoire lourde et va réussir à dépasser cela ? Mouais… La femme faussement épanouie qui va craquer au contact de ses vraies amies ? Non, mais quelle originalité renversante !

Du coté des acteurs il faut faire la différence entre les adultes assez bons dans l'ensemble avec une Victoria Abril toujours au top et les jeunes pas vraiment au niveau : j'ai appris lors de la présentation de l'équipe du film que l'adolescente était en réalité la fille de la réalisatrice ce qui a peut être empêché la maman d’être objective, que le gamin faisait son premier film et était « touchant car parfois il en avait marre de tourner »… en effet, ça se voit à l’écran…

Bref, si le film n'est pas honteux, il est assez faiblard et j’ai plus rigolé lors de la séance de question/réponse qui a suivi, les beaux discours du type « c’est la faute des magazines qui font tout pour que les gens en surpoids se sentent mal » avant que l’une des actrices principales ne prenne la mouche lorsque l’un des spectateurs lui a dit qu’il avait lu qu’elle avait pris du poids pour jouer le rôle. « Où avez-vous lu ça ? c’est complètement faux » répondit-elle d’un air outré, plutôt que de rigoler et de dire qu’il était amusant de faire croire que le film était « joué » alors qu’elle était épanouie comme cela et n’avait pas eu besoin de prendre ou perdre du poids pour le rôle.

Enfin, si vous avez envie de voir un film qui ne vous retournera pas les neurones et qui amènera gentiment sa petite morale attendue, ce « Mince alors » vous conviendra… sinon, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas à quoi vous attendre en rentrant dans la salle ;-)
.O.

Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# (+)
.O.
Charlotte de Turckheim a installé ses caméras dans la station thermale de Brides-les-Bains, haut lieu de cure des obèses. Ici, il ne s'agit pas de gens qui ont un léger surpoids, mais de véritables malades. Pour autant, Charlotte de Turckheim garde un ton léger sans tomber dans la comédie grossière. Et ça, c'est la réussite du film ! Dommage que la réalisatrice ait surchargé son beau sujet d'intrigues annexes (comme le mari volage ou le gamin en manque de mère) qui, du coup, l'empêchent d'exploiter à fond son sujet. La comédie aurait aussi mérité d'être un peu plus corsée, car aussi surprenant que cela paraisse, on rit peu à Mince alors! 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil