Men In Black III

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Barry SONNENFELD
Acteurs :
  Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin, ...
     
Genre :
  Science-Fiction
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  23/05/2012
Titre original :
  Men In Black III
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2012
  35 / 101

Résumé :
.O

xx
.O
Après quinze ans passés chez les Men in black, l'agent J a connu beaucoup de phénomènes inexplicables. Mais rien, pas même le plus monstrueux des aliens, ne le laisse plus perplexe que l'agent K, son partenaire de toujours.
.O.

Xavier
@ @

.O.
22/04/2012
Avant de commencer ma critique, je dois dire que j’ai vu « MIB III » dans la foulée de « Cosmopolis », film qui trônera surement dans mon Top 3 des… désastres de 2012. Ceci expliquera peut-être ma clémence vis-à-vis de ce 3 ème épisode des aventures de Will Smith et Tommy Lee Jones.

Retrouver l’univers des Men in Black est sympathique mais le film tourne en mode « automatique » ce qui, dans mes conditions de vision, n’était pas désagréable, mais manque franchement de caractère quand on se souvient du premier épisode qui avait fait l’effet d’une bombe en 1997 (ouaouh, ça fait quinze ans !).

L’histoire de ce 3 ème opus est sympathique avec la présence d’un personnage un peu à part qui rentre bien dans l’univers MIB mais le Tommy Lee Jones des années passées (joué par Josh Brolin) ne m’a pas vraiment convaincu, l’histoire patinant un peu avec un méchant peu performant.

Bref, rien d’extraordinaire mais rien d’infamant dans ce film qui se contente de faire vivre les personnages originaux et qui aura le mérite de faire découvrir aux plus jeunes le N°1 qui reste, sans conteste, le meilleur des trois (et accessoirement aux financiers de prendre de l’argent facile, les suites semblant TRÈS à la mode en ce moment…. mais puisque ça marche….).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Dans un esprit old fashion, Barry Sonnenfeld s'amuse comme un petit fou avec tous les codes des années 60, des hippies au racisme ambiant en passant par Andy Warhol qu'il fait entrer dans son bestiaire extraterrestre toujours aussi délirant, le tout sur fond de Velvet Undergound ! La première partie du film est une petite perle de comédie réglée au millimètre, malheureusement ramollie par un finale plan-plan. Mais qu'importe, la poilade est de rigueur, le coup de jeune fonctionne à plein et la saga Men in Black en ressort ragaillardie. Indéniablement, la bonne surprise qu'on n'attendait plus. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil