Les seigneurs

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Olivier DAHAN
Acteurs :
  José Garcia, Jean-Pierre Marielle, Franck Dubosc, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  26/09/2012
Titre original :
  Les seigneurs
 
Note "critique" :
  1,16
 Classement 2012
  97 / 101

Résumé :
.O

xx
.O
Patrick Obera a bientôt 50 ans. Ancienne gloire du foot, alcoolique, il rate sa carrière de journaliste sportif. Sans emploi, en plein divorce afin d'obtenir un droit de garde pour sa fille, il est forcé d'accepter d'entraîner un obscur club breton.
.O.

Xavier
0

.O.
14/10/2012
J'attendais le pire et je n'ai pas été déçu alors que la brochette de comédien présent au générique laissait de la place pour trouver quelques trucs marrant. Entre Franck Dubosc, Omar Sy, Gad Elmaleh, José Garcia, Ramzy Bedia, ... il y a de quoi trouver quelques bonnes répliques, non ? non...

Comme dans une équipe de foot ou l'on demande à un milieu de remplacer un défenseur, j'ai eu l'impression de voir des acteurs qui faisaient volontairement "autre chose que d'habitude" avec tellement de délicatesse qu'un pachyderme aurait fait mieux. Omar Sy en pseudo Lilian Thuram est celui qui s'en tire le mieux mais José garcia n'est pas crédible et chouine tout le temps, Gad Elmaleh avec son personnage tout perdu est incolore, Ramzy en goal qui veut être attaquant pas drole et Franck Dubosc en Cyrano plus proche de ses personnages habituels ce qui n'est pas la meilleure des nouvelles.

Tous ces acteurs ont du se dire "vu le casting, ça doit être du lourd" et aucun n'a du lire le scenario qui tiendrait sur un bout de table... Pire, le choix du sujet était casse-gueule car nous voyons du foot à longueur de journée à la télé donc le passage sur grand écran ne pardonne pas lorsqu'il s'agit de filmer des matchs. Dahan n'a pas froid aux yeux et s'aventure sur le terrain pour un rendu lamentable...

En dehors ce n'est pas mieux, l'histoire se trainant avec deux sous histoires lamentables qui font de ce film une pièce de collection à montrer dans toutes les écoles de cinéma dans ce qu'il ne faut pas faire que ce soit au niveau du scenario, de la mise en scène, du casting, etc... un mini "Asterix et Obelix aux jeux olympique", comme quoi, les producteurs ne savent pas retenir les leçons....

P.S. : J'ai hesité à mettre un @ à cause du générique de fin qui m'a rappelé des souvenirs avec les albums Panini mais... ça serait quand même trop généreux.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# (+)
.O.
(...) Sans compter qu'il met en scène des acteurs comiques qui se la jouent perso, chacun faisant son petit numéro perso dans son coin, sans aucune générosité pour les autres ni d'alchimie visible à l'écran. On ne croit ni à la sincérité de leur démarche, ni aux scènes de matchs de foot - notamment celui contre Marseille -, qui s'avèrent mal chorégraphiés, sans énergie et artificiels. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil