Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Laurent TIRARD
Acteurs :
  Gérard Depardieu, Edouard Baer, Guillaume Gallienne, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  17/10/2012
Titre original :
  Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2012
  87 / 101

Résumé :
.O

xx

.O
César a encore et toujours soid de conquêtes. A la tête de ses légions, il envahit une île à l'autre bout du monde, une contrée mystérieuse où l'on parle un curieux langage. Mais Astérix et Obélix tel "JamesBondix" vont se mettre au service de sa Majesté.
.O.


Xavier
@

.O.
29/10/2012
Après le faible premier épisode, l'excellentissime second épisode et le pitoyable troisième épisode, il y avait de quoi se demander ce qu'allait nous proposé ce quatrième épisode qui voyait Christian Clavier céder sa place à Édouard Baer (déjà apparu dans la saga pour jouer un autre personnage...) et Laurent Tirard récupérer les commandes de cette énorme machine.

Le résultat est "triste", dans le sens ou les deux BD qui servent de support à ce film sont au niveau habituel des Asterix (je peux les relire chaque semaine, j'aime toujours autant) alors que le film sent à plein nez la sueur des scénaristes qui ont du se réunir nombreux pendant des heures et des heures pour trouver la formule de la potion magique qui infusait dans le film de Chabah et déclenchait rire sur rire du début à la fin.

Ce quatrième épisode me fait penser à une contrefaçon de l'épisode deux : les perches tendues au spectateur sont immenses, les clins d'oeil ultras appuyés (ce générique qui fait penser à James Bond... sauf que je n'aime pas ce genre de générique !) et les répliques estampillées "ça ça devrait faire rigoler".... tout cela est fait avec un manque de subtilité vraiment gênant. Ajoutez les décors cartons pates qui font parfois vraiment pitié quand on connait le budget de ce genre de film et vous obtiendrez un cocktail suscitant une indifférence polie du spectateur.

Certes il n'y a rien d'infamant mais l'épisode précédent avait tellement massacré la série que le comparatif est biaisé... du coup il y aura un @ pour le différencier de son prédécesseur mais il faudra m'expliquer l'enthousiasme de la presse qui m'a paru étonnamment clémente envers le petit Gaulois. Un complot mené par César/Goscini ? Peut-être... mais je ne saurais trop vous conseiller de revoir "Mission Cléopâtre" qui vaut mille fois mieux que cet ersatz...
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Côté décorum, cette adaptation simultanée d'Astérix chez les Bretons et Astérix et les Normands reste fidèle à l'esprit ludique de la saga. Et pour continuer dans le thème de la famille, on se réjouit de retrouver à l'écran celle de cinéma de Laurent Tirard, où, face à un excellent Gérard Depardieu, Édouard Baer compose un moustachu surprenant et Valérie Lemercier une sujette britannique de haute volée. À leur suite, Guillaume Gallienne, Catherine Deneuve, Dany Boon et Fabrice Luchini constituent une garde rapprochée irrésistible.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil