Warrior

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Gavin O'CONNOR
Acteurs :
  Joel Edgerton, Tom Hardy, Jennifer Morrison, …
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 20
Date de sortie :
  14/09/2011
Titre original :
  Warrior
 
Note "critique" :
  3,00
 Classement 2011
  16 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
Deux frères, séparés par un passé douloureux, s’affrontent au cours d’un tournoi d’arts martiaux. L’un est un ancien marine, l’autre un professeur : tous deux ont un grand besoin de l’argent en jeu. Un conflit familial dans le cadre des arts martiaux mixtes.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
06/10/2011
l’affiche ne me disait rien de spécial, l’histoire semblait déjà vue et revue mais de bonnes critiques lues sur le forum business d’Allociné m’ont donné envie de voir se film en « séance de rattrapage ».

Le résultat est surprenant, puisqu’il n’y a quasiment aucun suspens sur le déroulé de l’histoire qui voit ces deux frères participer à un tournoi et… je vous laisse deviner la suite ! On se prend à espérer que le réalisateur revienne a des choses plus réalistes que les deux héros se fassent allumer par leurs adversaires car c’est bien joli d’y croire mais la vie n’est pas un conte de fée mais non…

Coté « vie en dehors du ring », c’est guère plus brillant que ce soit dans les relations père/fils d’un coté ou mari et femme de l’autre, Gavin O’Connor ne sait pas trop comment faire avancer le film. La faute a des personnages trop lisses, qui donnent heureusement leur plein potentiel une fois monté sur le ring à l’occasion de combat violent qui font froid dans le dos quand on pense qu’en dehors du cinéma, les MMA existent réellement… même si ils sont interdits en France.

J’avoue que je reste perplexe face à ce genre de sport : évidemment on me dira que les gens sont volontaires mais que ferait-on pour de l’argent ? Le film passe à côté de cela avec le personnage de Joel Edgerton beaucoup trop lisse… à l’inverse il réussit parfaitement celui de Tom Hardy, quasi mutique mais tellement présent quand il est à l’image que ça ne dérange pas…

Reste enfin la bande originale du film et ses remix de Beethoven qui passent plutôt bien et accompagnent ce film qui finit par remporter de justesse la mise de l’émotion… car oui, même si l’histoire est attendue, voir la performance des acteurs sur le ring laisse sans voix.

Warrior n’est pas un grand film mais dans la catégorie il défend fièrement ses chances… attention tout de même aux âmes sensibles, car le film n’est pas de tout repos ;-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Une rasade de pathos, une pluie de coups, il s'en est fallu de peu pour que Warrior vire au nanar testostéroné-bas-du-front. Et pourtant, si elle est parfois surlignée, la relation père-fils-frère évite l'écueil de la mièvrerie. (…). Les aficionados du genre pourraient même être surpris de la tension qui résulte de certains combats, terriblement crédibles (…)
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil