Une pure affaire

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Alexandre COFFRE
Acteurs :
  François Damiens, Pascale Arbillot, Laurent Lafitte, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  02/03/2011
Titre original :
  Une pure affaire
 
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2011
  61 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
David, la quarantaine, une vie professionnelle aussi terne que sa vie privée. Une valise pleine de cocaïne et un téléphone au répertoire empli de clients lui donnent l'occasion de tout chnager. D'après une nouvelle de Matthew Kneale, le périple d'un loser qui découvre la gagne du coté de l'illégalité.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
05/03/2011
François Damien dans le rôle d’un père de famille « lambda » ? Pas possible ! C’est pourtant ce que nous propose cette comédie plus ou moins grinçante qui fera exploser le modèle familial avec l’arrivée impromptue de ce commerce clandestin qui rappel le furieusement la série « Weeds » qui tourne aux USA depuis de nombreuses années.

La comparaison entre les deux n’est pas à l’avantage de cette « pure affaire », mais comparer 7 saisons et 76 épisodes de 26 minutes à un film de 90 minutes n’est surement pas très honnête (mais je suis obligé de le préciser pour éviter que mon cousinou Mick ne me fasse la remarque !).

Le film nous montre le bouleversement amené par le commerce de la drogue, dans la vie d’une petite famille en essayant de garder le coté « réaliste » de l’affaire : les principes moraux mis en place au départ sont en ce sens assez marrants et il est dommage que la remise en cause, par les enfants, des actions des parents ne soit pas faite de manière plus subtile.

En effet, la mode est de se rouler des pétards dans les films français (quel que soit l’âge des protagonistes) ce qui m’étonne à chaque fois… non pas que je joue ma vierge effarouchée, mais j’ai du mal à voir comment on peut faire la chasse au tabac dans la « vraie vie » avec des affiches publicitaires placardées dans le métro où l’on enlève la pipe de Tati ou la clope de Gainsbourg alors que dans les films, on se fiche royalement de pratiques plus répréhensibles…. Du coup, comme le dit l’un des personnages, « si il ne le fait pas, quelqu’un le fera à sa place alors… pourquoi ne pas en profiter ».

Ce coté assez désespéré, cette envie de sortir des normes et contraintes que l’on s’impose dans la vie pour « passer de l’autre coté et vivre une vie dont on a rêvé » est le coté positif du film…. Qui malheureusement ne tient pas toutes ses promesses sans pour autant tomber dans le trop classique schéma « ascension puis chute d’un dealer de quartier ». Si Alexandre Coffre avait décidé de rendre son film encore plus réaliste en évitant de s’attarder sur le pseudo rival du héros à son boulot mais en voyant jusqu’où on peut aller lorsqu’on décide de s’affranchir des lois de la bienséance et les risques REELLEMENT encourus, on aurait obtenu une fable noire, que la morale n’aurait peut-être pas approuvée, mais qui aurait pu faire réfléchir de manière plus profonde au sens de notre vie…

Enfin, je m’égare : « une pure affaire » est une petite comédie sans prétention. Vous passerez un bon moment avec un François Damien moins cabotin que dans ses sketchs et certaines situations détournent habilement les codes habituels des films de gangsters… après, il ne faudra pas être pointilleux sur le scenario ce qui vous permettra d’apprécier ce « petit » film qui naviguera aux alentour de la moyenne pour le moment ;-)
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Le crime rapporte-t-il plus que l'honnêteté ? Comment résister à la tentation du fric facile ? Ces questions sur l'intégrité, le film les pose assez habilement et avec une ironie poilante. S'il claudique un peu, c'est à cause d'un mélange entre thriller social et comédie décalée. Reste un casting au rasoir, Gilles Cohen en truand pervers, Laurent Lafitte en arriviste tête à claques et François Damiens, enfin dans un premier rôle et une fois de plus au top. Un pur acteur.  
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil