Super 8

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  J.J. ABRAMS
Acteurs :
  Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  03/08/2011
Titre original :
  Super 8
 
Note "critique" :
  3,16
 Classement 2011
  15 / 108

Résumé :
.O

xx
.O
1979, dans une ville de l'Amérique profonde, une bande de copains tourne un petit film en Super 8. Ils filment le déraillement d'un train et comprennent rapidement que ce n'était pas un accident. Un magnifique hommage au cinéma américain des années 70/80.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
11/09/2011
J’avais le choix entre les commentaires de mon frangin et de ma belle sœur (« c’est un goonie bis assez raté : prends un bon bouquin car le film traine en longueur et on s’ennuie ») et ceux que de mes deux cousins valentinois (« le film est bien sympa »). Je n’étais qu’à moitié confiant mais une arme secrète révolutionnaire du nom de « melancholia » (NDX : film de lars von trier … long comme un jour sans pain) testé juste avant de voir ce Super 9 m’a permis de ne pas ressentir les longueurs dont parlait mon brother.

Super 9 est une petite madeleine, qui rappel les films des années 80 tout en mettant des méchants aliens car aujourd’hui, avoir un « E.T. téléphone maison, ça ne fait plus rêver les foules. Il n’empêche, ce film a marqué toute une génération et J.J. Abrahams réalise un hommage au maitre Spielberg en reprenant tous les morceaux imposés et en les servant dans leur environnement d’origine : pas d’internet, pas de FBI, …. On aura le droit au talkie-walkie, au walkman et à l’armée ce qui ne m’a pas vraiment dérangé ;-)

Coté histoire, la romance entre les deux jeunes acteurs est cousue de fils blancs tout comme les différents personnages de la bande de copain tous bien caricaturaux mais ça ne plombe pas le film, chacun semblant faire un clin d’œil plus qu’une parodie des personnages qui animaient les films des années 80-90.

Evidemment, il ne faudra pas être trop regardant sur la partie « on joue avec l’alien » qui est assez raté : si Abrahams avait gardé sa bête loin de nos yeux, son film aurait gagné en puissance car ses incursions dans le monde des humains est assez pathétique et brise le charme qui se dégage du film.

Du coup, la seconde partie est moins intéressante et si le film se rattrape lors du générique de fin avec un film en super 8 vraiment génial (mention a l’usine « Romero » !), l’impression qui reste lorsqu’on sort de la salle est un brin décevante.

Enfin, ce film naviguera un peu au dessus de la moyenne et si vous avez rêvé devant « E.T. », trépigné en regardant « Les goonies » et garder votre âme d’enfant, il fera parfaitement l’affaire :-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Mais plus que le côté science-fiction classique dans le fond et décoiffant dans la forme, c'est le côté humain et émotionnel que J.J. Abrams réussit à parfaire dans son film. Ces gosses en train de perdre leur innocence d'enfants, de tomber amoureux et de se confronter à la réalité des adultes sont vraiment au coeur de son histoire et lui donnent toute sa saveur, sa finesse et sa sincérité. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil