Polisse

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  MAIWENN
Acteurs :
  Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 15
Date de sortie :
  19/10/2011
Titre original :
  Polisse
 
Note "critique" :
  3,33
 Classement 2011
  6 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
Viols, incestes, maltraitances sur enfants sont le lot quotidien de la Brigade de Protection des Mineurs. La réalisatrice de "Pardonnez-moi" mêle le quotidien de la brigade et les histoires personnelles de ses membres en un film coup de poing.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
22/10/2011

La bande annonce de ce film serait en première position si je faisais un classement à l'année : rythme des scènes, dialogues, musique (je me passe en boucle "stand on the word")... il ressort de ces deux minutes un feu d'artifice de sensations assez exceptionnel. Malheureusement cette bande annonce cannibalise le film en montrant beaucoup trop de chose à l’instar de ce qui se passe (trop) souvent pour les comédies où les « meilleurs moments » sont casés dans ces deux minutes proposées aux spectateurs comme avant-gout…

Vous l'aurez compris, je serais encore moins objectif que d'habitude dans cette critique mais il faudra voir dans les mots qui vont suivre toute la déception ressentie lors de la vision d’un film que j’avais envie d’aimer… que j’ai d’ailleurs toujours envie d’aimer mais que je n’arrive pas à aimer autant que je le voudrais :-(

Enfin, ce dernier film de Maiwenn confirme sa capacité à saisir de véritables morceaux de vie avec sa caméra, sa facilité à immerger le spectateur dans un milieu qui n'est pas le sien (=> sa propre famille dans "pardonnez-moi" où le monde du cinéma dans "le bal des actrices") mais dans lequel on arrive à ressentir de manière aiguë certaines problématiques.

« Polisse » souffre de quelques scènes bancales dues à la difficulté à faire la part entre la réalité et la fiction : je ne doute pas que tous les cas montrés à l’écran aient été inspirés d’histoires réalistes mais certaines semblent un peu fantasmées (je pense à la scène de danse des enfants dans le bus). Coté casting, le film réussit le quasi sans faute, la réalisatrice ayant déjà montré qu’elle savait gérer les distributions 4 étoiles et c’est finalement elle qui, dans son rôle de journaliste, est la moins crédible, la plus empruntée et la moins intéressante.

Le scénario déroule les situations vues dans la bande annonce avec la vie de la brigade, les relations entre collègues, les affaires à traiter et le retour à la maison : il y a des rires, des larmes, des moments de détente, d’autre de tension, de l’incompréhension, de la révolte…. un véritable souffle de vie qui parcourt ce film et vous emportera dans son tourbillon, j’en suis quasiment certain. J’aurai voulu être emporté mais je n’ai pas réussi à retrouver la force dégagée par cette maudite bande annonce mais, si vous n’avez vu aucune image de ce film, je vous le conseille fortement : il ne vous laissera pas indifférent et vous marquera à n’en pas douter :-)
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # (+)
.O.
Parfaitement documentée sur son sujet, Maïwenn a intelligemment éclairé ici la vie publique de ces flics pas comme les autres par leur vie privée, raconte leur travail sur le terrain (traque d'ados délinquants, recueil de témoignages d'enfants agressés, interrogatoire de présumés pédophiles...) mais aussi leurs amis, leurs amours et leurs emmerdes. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil