Mon père est femme de ménage

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Saphia AZZEDDINE
Acteurs :
  François Cluzet, Jérémie Duvall, Nanou Garcia, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 20
Date de sortie :
  13/04/2011
Titre original :
  Mon père est femme de ménage
 
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2011
  38 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
Polo, adolescent complexé, vit entre sa mère malade et sa soeur qui rêve de devenir vedette de la télé ou miss France. Le seul être qui représente encore un espoir pour lui, c'est son père. Mais celui-ci est femme de ménage... Les rêves de l'enfance confrontés à la vie.
.O.

Xavier
@ @

.O.
20/04/2011
Je me disais aussi que le petit gars avec une bonne frimousse qui jouait le « héros » du film me disait quelque chose : après une recherche rapide il s’agit du même qui réussissait à rendre « le fils à Jo », en début d’année, aussi sympathique.

Même cause, même effet avec ce film qui respire la sincérité même si cela se traduit à l’écran par quelques scènes un peu forcées où chacun se donne le droit de balancer des vannes aux autres en mode « on n’oublie personne pour montrer qu’on peut aussi bien se moquer des noirs, des arabes, des asiatiques ou des français ».

La démarche est louable bien qu’un peu lourde et le film a de nombreuses autres qualités : son sujet déjà, qui met à l’écran des gens qui n’ont pas tout pour réussir sans tomber dans la démagogie « Klapischienne » (sa « Part du gâteau » sortie récemment est encore coincée en travers de ma gorge…). On pourra reprocher à la réalisatrice le coté binaire des gamins avec le garçon sérieux et travailleur et la fille futile et paumée ou les scènes montrant le père au boulot avec son patron auxquelles on ne comprend pas grand-chose mais, au final, il reste de cette histoire une vraie leçon de vie.

La conclusion du film est malheureusement amenée de façon trop rapide mais elle est assez « terrible » et tranche avec la vision bisounours que de trop nombreux films ne peuvent s’empêcher d’adopter.

Bref « mon père est femme de ménage » souffre de beaucoup de petits défauts inhérents à une première réalisation mais il a pour lui une sincérité qui mérite d’être saluée. Ce ne sera surement pas le film de l’année mais je vous le conseille quand même :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Les dialogues férocement drôles entre les gamins, la douceur incommensurable du regard de Cluzet et la sincérité d'un scénario parlant d'un gosse des banlieues qui veut échapper à son destin de fils de pauvre, fût-ce par le mépris des siens. Il y aurait beaucoup à dire, oui. Mais on songe surtout à ce film beau et culotté qu'il a failli être. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil