Low Cost

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Maurice BARTHELEMY
Acteurs :
  Jean-Paul Rouve, Judith Godrèche, Gérard Darmon, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  08/06/2011
Titre original :
  Low Cost
Note "critique" :
  1,00
 Classement 2011
  103 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
Dans leur avion qui ne décolle pas et dont la clim’ est en rade, des passagers excédés – et parmi eux, un ancien pilote – décident de rentrer en se passant de l’équipage. Tellement lowcost qu’il faut tout faire soi-même : de Djerba à Beauvais, il y a des turbulences…
.O.

Xavier
0

.O.
13/06/2011
Le titre donnait le ton, les premières critiques ne laissaient rien présager de bon et le résultat final est… lamentable ! Comment le réalisateur du superbe « papa » a-t-il pu se fourvoyer à ce point ?

Coté casting, les rôles masculins principaux sont hallucinants de pauvreté, que ce soit Gérard Darmon en ex-pilote ou Jean-Paul Rouve en espion industriel qui ne rend pas crédible une seule seconde son personnage aux multiples phobies mais prêt à prendre le rôle de chef de troupe. Je ne citerai pas la ribambelle de second rôle toute aussi dramatique : que ce soit le CRS joueur de carte « en vacances », le passeur qui avale et recrache ses boulettes 2 fois, le « grand baraqué » qui s’est toujours rêvé en défenseur du peuple… la liste est longue et il n’y a personne à sauver !

Seul personnage qui s’en sort miraculeusement, l’hôtesse de l’air interprétée par Judith Godrèche sort les rames et tente de maintenir tout le monde à flot mais ceci est loin d’être suffisant, le film étant navrant de bout en bout.

Vous aviez demandé un candidat pour le Top « -5 » de l’année 2011 ? Low Cost remplit tout le cahier des charges et aura du mal à être battu…
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
#
.O.
Niveau cinéma, Maurice Barthélémy (Casablanca Driver, Papa) nous avait jusqu'alors habitués à des vols en first class. Cette fois, et le titre ne ment pas, c'est à un trajet low cost qu'il nous convie. Bien sûr, le turboréacteur à vannes marche à plein régime, (...) Bien sûr, on aime le personnel navigant (...) Reste que le voyage (…) multiplie les escales prévisibles. Mieux vaut donc attendre le prochain vol du commandant Barthélémy. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil