Les lyonnais

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Olivier MARCHAL
Acteurs :
  Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Daniel Duval, ...
     
Genre :
  Policier
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  30/11/2011
Titre original :
  2,50
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2011
  64 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
De sa jeunesse passée dans la misère d'un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines.Il a surtout conservé l'amitié de Serge Suttel. L'ami d'enfance avec qui il a découvert la prison à cause d'un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l'apogée du Gang des Lyonnais, l'équipe qu'ils ont formée ensemble et qui a fait d'eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d'une arrestation spectaculaire. Aujourd'hui à l'approche de la soixantaine, Momon tente d'oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l'a trouvée en se retirant des "affaires". En prenant soin de Janou, son épouse, qui a tant souffert à l'époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d'humanité. A l'inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n'a rien renié de son itinéraire...
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
15/12/2011
Après l'excellent "36" et le très mauvais "MR73" quel sera le niveau du dernier opus d'Olivier Marshall, ancien flic reconverti dans le cinéma ? Le titre semble nous dire que le film s'inspire du "gang des lyonnais"… mais pour une personne née dans les années 80 cela n'évoque absolument rien... donc j’espérais que le film ne jouerait pas trop la carte « reconstitution d’époque » car les courses en 2 CV ne me font pas rêver ;-)  

Quel est le résultat ? Mi figue mi raison : si Gérard Lanvin nous montre qu'il est bien conservé, pour le reste on a le droit à une énième histoire qui nous la joue "à l'époque il y avait un code d'honneur chez les gangsters et la vie humaine avait un prix"... Ah la la… le bon vieux temps...

Pourquoi avons-nous comme une impression de déjà vu avec la première condamnation excessive qui semble limite pardonner tout le reste ? Ce n'est pas dans Mesrine qu'on nous servait le même argument ?

Comment peut-on passer à côté du contexte politique ? Si il y a un avantage à taper dans les histoires  « révolues » c'est justement de pouvoir parler plus librement de ces liens qui ressortent avec le temps et aboutissent à la peu glorieuse conclusion qu’une criminalité organisée profite toujours à certains plus qu’à d’autres, non ?.

À la place on a papy Lanvin qui sort de sa retraite et va casser la promesse faite à sa femme car dans le milieu les copains ont plus de poids que la famille. Rien de neuf et le réalisateur semble s'en rendre compte sur la fin en étoffant in-extremis son histoire ce qui réveille un peu le spectateur endormi et permet de voir le film d’un œil un peu plus bienveillant au moment de taper la critique (ce qui en soit est plutôt un bon calcul !).

Enfin, ces « lyonnais » manquent d'envergure, de panache, de pleins de petits trucs qui font qu'on s’attachera quand même à eux, ce qui ne se produit jamais le long de ces deux longues heures (ah, le film ne dure qu’une heure quarante ? non !). Du coup, le film échoue juste en dessous de la moyenne.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
(...) Tout y est : la mâchoire serrée, le code de l'honneur du truand, l'homme qui parle peu pour agir mieux, le flic admiratif mais pugnace... Plus crépusculaire que véritablement nostalgique, le film brasse tout un pan du cinéma populaire français auquel Jean-Pierre Melville, Jacques Becker ou Henri Verneuil ont donné leurs lettres de noblesse. Marchal n'évite cependant pas l'écueil d'une musique omniprésente surlignant l'intention et le jeu des acteurs, qui n'en ont la plupart du temps pas besoin. Mais si la route reste longue, le pas d'Olivier Marchal est en revanche bien assuré. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil