Les Femmes du 6ème étage

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Philippe Le GUAY
Acteurs :
  Fabrice Luchini , Sandrine Kiberlain , Natalia Verbeke , …
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  16/02/2011
Titre original :
  Les Femmes du 6ème étage
 
Note "critique" :
  2,17
 Classement 2011
  40 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
Paris, années 60. Jean-Louis, bourgeois tranquille et conservateur, découvre que le 6e étage de son immeuble est peuplé d'une joyeuse bande de bonnes espagnoles. Au contact de Maria, qui travaille chez lui, il renaît à la vie. Une comédie sociale fraîche et gaie.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
09/03/2011
Succès surprise de ce mois de février 2011, les femmes du 6ème étage est un film qui avait tout pour réussir : une tête d'affiche reconnue (Luchini dans un rôle comme il les affectionne), un sujet pas trop polémique (la vie des "servantes" dans les années 60 à Paris... leurs chambres étant occupées aujourd'hui par des familles ne pouvant prétendre à mieux) et lampé de bons sentiments qui viennent se coller sur une image d'un Paris de carte postale, tant au niveau des patrons que des employées espagnoles.
 
La morale de l'histoire conviendra à tous les spectateurs de 6 à 100 ans et l'histoire d'amour plaira plus surement aux femmes tandis que les références à la bourse titilleront les hommes... non, mais franchement, un film faisant un parallèle entre la condition des espagnols il y a 50 ans (qui n'étaient pas très appréciés) et d'autres populations qui subissent le même sort aujourd'hui (ce qui changera surement d'ici  40 ans, puisqu'à chaque époque il "faut" des vilains petits canards) aurait été intéressante... 
 
A la place le réalisateur fait gentiment la morale à ce couple plus qu'aisé, en montrant la femme  futile qui est fatiguée pour un rien et l'homme dans son travail, gêné par la cuisson d'un œuf à la coque, qu'il n'ose pas reprocher à sa bonne.
 
Même constat sur le "pouvoir" des gouvernantes, qui régissaient la vie de la maison et élevaient les enfants (phrase dites en 3 secondes puis passée à la trappe en deux situations). Dans la même idée du manque de profondeur des personnages, les deux enfants sont sous -exploités et les consœurs de l'héroïne sont dépeintes de manière trop sommaire pour réfléchir tirer quelque chose de cette fable qui tombe parfois dans la niaiserie.
 
Bref, si vous voulez un paquet de bons sentiments ces "femmes du 6ème étage" est le film qu'il vous faut. Si par contre vous espériez une histoire un peu plus profonde, vous risquez une crise de fois devant ce gentil petit film.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Il se dégage du charme de cette fable sociale située dans les sixties. Elle brandit haut l'étendard de l'optimisme, mais jamais ne verse dans une naïveté cucul, y compris quand Maria et son patron se font des oeillades. Une comédie rafraîchissante comme l'était Romuald et Juliette en son temps. 
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil