Captain America : First Avenger

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Joe JOHNSTON
Acteurs :
  Chris Evans, Hayley Atwell, Sebastian Stan, ...
     
Genre :
  Aventures
Durée :
  2 h 05
Date de sortie :
  17/08/2011
Titre original :
  Captain America: The First Avenger
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2011
  71 / 104

Résumé :
.O

xx
.O
Durant la Seconde Guerre mondiale, le chétif Seth Rogers devient sous l'effet d'un serum puissant, un super soldat. "Captain America" affronte les nazis et red Skull, un redoutable ennemi. Les aventures d'un super héros né en 1941 de l'inépuisable source Marvel.
.O.

Xavier
@

.O.
10/09/2011
Capitaine America, la genèse. La bande annonce donne quasiment tout le déroulé du film et si le méchant a de la gueule avec sa tête toute rouge (et reconnaitre Hugo Weawing qui reste a jamais associé à Matrix ne fait pas de mal), le reste est tellement cousu de fil blanc que je n’ai pas réussit à me passionner pour ce super héros et son équipe qui combat avec des pistolets une arme révolutionnaire qui tue tout le monde mais gagne quand même a la fin.

Enfin, on ne cherche pas a être crédible quand on réalise ce genre de film mais là, le bouclier aux couelurs US sur le bras, on a déjà vu mieux comme camouflage !!! Enfin, si on regarde les seconds rôles, Tony Stark (qui n’est pas joué par Downey Junior) gagne en présence mais ne fait pas des étincelles et la pauvre femme qui joue l'éternel rôle de la demoiselle amoureuse ne fait pas d'étincelle. Coté star vieillissante qui vient cachetonner, Tommy Lee Jones fait l'affaire et pour le reste il n'y a pas grand chose à dire.

Bref, le capitaine detruit tout avec sa force et son bouclier boomerang (pourquoi pas...) donc tout le monde est content, sauf le spectateur qui aura eu du mal à retenir quelques bâillements.
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O
En respectant la chronologie et l'authenticité de la naissance de Captain America, Joe Johnston livre une adaptation fidèle de la genèse qui ravira les fans. Le seul ajout des scénaristes est de justifier le costume super voyant. Et leur trouvaille est parfaite : avant d'en découdre avec les méchants, Captain America est engagé comme poster-boy par l'armée pour inciter les Américains à participer à l'effort de guerre dans une séquence très réussie.  Dommage que ce soit une des seules scènes qui apportent un peu de recul à l'intrigue. Car le film manque de second degré, surtout dans sa deuxième heure, qui voit s'enchaîner les combats.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil