Une éducation

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Lone SCHERFIG
Acteurs :
  Peter Sarsgaard, Carey Mulligan, Alfred Molina, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  21/02/2010
Titre original :
  An Education
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2010
  1 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Londres, 1961. Une adolescente, brillante élève qui se prépare à entrer à oxford, rencontre un homme plus âgé, qui l'initie à une vie de luxe, de culture et d'argent. Education sentimentale et apprentissage de la vie à une période charnière de la société anglaise. Une situation vécue par la romancière Lynn Barber, adaptée par l'auteur Nick Hornby
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
14/03/2010
Je n’avais quasiment pas entendu parler de ce film, mais j’avais en tête une critique de l’un des membres du forum business d’Allociné, qui le recommandait chaudement. Mon emploi du temps ne m’avait pas permis de le voir rapidement après sa sortie, et j’ai du me dépecher de le voir avant qu’il ne disparaisse de nos écrans, donc je doute que vous ayez la chance de voir ce film au cinéma. C’est dommage, mais il passera très bien sur votre télévision et, à coup sur, il mérite d’être vu et figurera en bonne place dans mon classement de fin d’année.

Une éducation, c’est d’abord un casting parfait au service d’une histoire qui aurait pu être scabreuse, mais qui, au contraire, brasse un nombre de thèmes important, avec une facilité et une acuité assez exceptionnelle. L’histoire m’a rappelé « Fish tank », mon coup de cœur de l’année dernière… Encore un film qui se passe en Angleterre, mais à une époque totalement différente.

Ici, nous sommes dans l’Angleterre d’après-guerre et la phrase « je n’aurais jamais dit ça à mes parents » prend tout son sens car la jeunesse de l’époque était à mille lieux d’avoir les libertés dont nous disposons aujourd’hui. Le film montre le passage à l’âge adulte de cette jeune fille d’une façon vraiment subtile et cette « démonstration » s’émancipe de l’époque ou se déroule le film ce qui lui permet de raisonner aussi bien aux oreilles des jeunes des années 2000 que des années futures, ce qui n’est pas facile, et augmente le mérite du film.

« Une éducation »… Un titre en forme de programme : comment l’enfant est eduqué par ses parents , pour quels résultats ? L’école peut-elle permettre, seule, à un enfant de se construire ? La vie peut-elle, seule, s’en charger ? Evidemment la réponse est dans le juste milieu mais le film évite l’ecueil de la demonstration pataude et grace à la solaire Carey Muligan, il marquera, je pense, tous les spectateurs qui auront la chance de le voir car il ne juge pas, tous les personnages ayant des raisons d’agir comme ils le font, qu’on le cautionne ou non.

Cela fait la force de ce film qui sera assurément dans mon Top10 de fin d’année et je vous le conseille fortement. :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Entre premiers émois passionnés et erreurs de jeunesse, Une éducation s'envole peu à peu bien au-delà de la simple comédie dramatique initiatique, fort d'un scénario soigné et d'une galerie de personnages ciselés. Quant à la craquante Carey Mulligan, vous l'aurez compris, elle file directement rejoindre la galaxie des étoiles montantes.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil