The American

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Anton CORBIJN
Acteurs :
  George Clooney, Thekla Reuten, Bruce Altman, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  27/10/2010
Titre original :
  The American
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2010
  79 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Après une mission ratée, un tueur à gages trouve refuge dans une petite ville italienne. Il se laisse peu à peu gagner par la douceur du lieu et de ses habitants. Son passé n'est pourtant pas loin... Une renaissance, adaptée du roman de Martin Booth, "A very private gentleman".
.O.

Xavier
@

.O.
28/10/2010
Georges… ils ont mis quoi dans ton Nespresso ? de l’anti-caféine ? J’avoue que je commence à en avoir assez des acteurs (ou réalisateur, ce qui était le cas ici) qui balancent à longueur d’interview « oui, je voulais casser mon image, faire quelque chose que je n’avais jamais fait avant… patati patata… ».

Après un génial « In the Air » en début d’année, cette seconde ration de Clooney est très décevante, la faute à une histoire en mode « déjà vue quatre milliards de fois » et une envie de lenteur tellement mise en avant qu’elle en devient exaspérante.

Le film serait donc un raté complet si… Anton Corbijn n’était pas un réalisateur AIMANT les images qu’il montre. Cela parait bizarre à dire mais quand on voit le nombre de films où le réalisateur nous la joue « service minimum », il y a un réel plaisir à voir Corbijn travailler ses plans, chercher des images qui marient bien les couleurs des décors et intègrent au mieux ses acteurs.

Bref, le film est beau mais il ne raconte rien et ce n’est pas le pseudo face à face entre ce « beau tueur un poil mélancolique » et le prêtre du village qui ré-hausse la qualité de l’intrigue, vraiment trop light pour moi (on devine un quart d’heure à l’avance les petits rebondissements).

Bref, si vous aimez voir de belles images… ce film vous comblera, mais c’est aussi le principe d’une photo ! Du coup, mieux vaut trouver un livre du bonhomme avec ses plus jolis clichés et oublier le cinéma…
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
D'ailleurs, comme dans ce dernier, Clooney incarne un personnage morose, gangrené par la culpabilité de voir si souvent les femmes qu'il aime assassinées comme des dommages collatéraux inévitables, lors de ses missions. Aux antipodes du charmeur d'In the Air, il excelle dans la composition délicate d'un personnage dont les blessures intérieures se lisent sur son visage fermé, loin de l'empathie immédiate qu'il suscite habituellement à l'écran. Dense et émouvant, il épouse parfaitement le rythme envoûtant d'un film qui prend le temps de voir cet homme tomber avec ses dernières illusions. Un film d'automne sur un cœur en hiver.  
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil