Street Dance 3D

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Max GIWA et Dania PASQUINI
Acteurs :
  Richard Winsor , Ukweli Roach , Frank Harper, …
     
Genre :
  Musical
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  19/05/2010
Titre original :
  Street Dance 3D
 
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2010
  25 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Au moment où un groupe de street dance se qualifie pour la finale d’un championnat, sa star masculine le quitte et sa salle de répétition lui est enlevée. Une professeure de danse classique, épatée par l’énergie de ces danseurs, leur propose sa salle contre des cours à ses élèves de danse classique ! Choc des univers pour le premier film de danse en 3D.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
21/05/2010
Je lisais la dernière fois un débat sur la 3D et sur l’intérêt d’appliquer ce procédé à d’autres films que les Dessins Animés et autres films fantastiques avec plein de batailles de partout. Débat qui ressemble un peu à celui sur l’intérêt de voir un film au cinéma plutôt que sur son écran d’ordinateur, ce qui justifierait les faibles scores des drames intimistes français par exemple….

Quel intérêt pour la 3D ? Après avoir vu « Avatar », j’étais dubitatif… Après avoir vu « Là-Haut », j’étais carrément contre, la version 2D étant plus chatoyante que la version 3D qui n’apportait rien… « Dragons » était sympathique mais une fois de plus, je voyais surtout la différence pour mon porte-monnaie, plus que pour mes yeux. Oui, mais « Street Dance 3D » est arrivé et, alors que ce devait être le film où cela apporterait le moins, j’ai trouvé que c’était celui qui exploitait le mieux le procédé.

Bien sûr, il faudra faire attention à la façon de filmer car les plans vus de haut écrasent la 3D et ne rendent pas super bien, et les pseudos « effets Matrix », ça se travaille. Mais pour le reste, la 3D et sa profondeur de champ voient dans ce film un superbe ambassadeur.

Côté histoire, c’est du archi-vu et revu, et dès la première seconde on sait toutes les embuches que vont rencontrer ces danseurs, comment va se passer la relation entre la danse classique et la street dance, mais… on ne vient pas pour l’histoire, on vient pour en prendre plein les yeux, et de ce côté-là, le film est une franche réussite, et les deux groupes assurent le show de fort belle manière.

Ajoutez à cela le plaisir de voir Charlotte Rampling (j’ai bien mis 10 minutes à « accepter » que c’était elle car on n’a pas l’habitude de la voir évoluer dans ce genre de production), des danseurs qui font des acteurs pas trop pitoyables, et vous obtiendrez un très bon film de genre, qui ne révolutionnera pas le cinéma mais vous fera passer un bon moment. Vu les productions actuellement sur nos écrans, c’est déjà énorme… Et même au classement de fin d’année, le film naviguera au dessus de la moyenne sans trop de soucis.
.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Rebelles en survêt' contre élèves en collants, l'affrontement est bêta, mais donne lieu à un final topissime.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil