Protéger et servir

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Eric LAVAINE
Acteurs :
  Kad Merad, Clovis Cornillac, Carole Bouquet, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  03/02/2010
Titre original :
  Protéger et servir
 
Note "critique" :
  1,00
 Classement 2010
  111 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Deux amis d’enfance sont devenus policiers. L’un, fervent catholique et amateur de rock chrétien, montre une compassion sans faille envers les délinquants, l’autre, adopté par un couple vietnamien, est radin et fou de karaoké. Loin d’être des éléments performants, ils sont chargés de démanteler un réseau terroriste. Un buddy movie policier à l’américaine.
.O.

Xavier
@

.O.
07/02/2010
L’extrait donne le ton… et les commentaires du réalisateur exhortants les gens qui iraient voir son film de « laisser leur cerveau à l’entrée de la salle » faisait un peu peur. La réalité n’est pas aussi catastrophique que je le craignais mais le film reste très très faible malgré quelques gags assez réussis.

Qu’est-ce qui cloche alors ? Peut-être cette impression de scenario fait en fin de soirée après un repas bien arrosé : « et si on mettait ça , » « ah oui, et puis on rajouterait ça ! » « très bonne idée et puis il y a cette blaguqe que je voulais caser depuis un moment  J  »…. On imagine aisément Eric Lavaine et ses scenaristes se tirer la bourre et mettre toutes ces idées par écrit avant de… valider tout cela sans se relire.

Grosse erreur car si la « comédie débile » est un genre en soit, il est plus casse-gueule qu’un thriller ou une comédie romantique et là, on a le droit à une histoire totalement nunuche à laquelle les acteurs et les spectateurs ne croient pas une seconde. Reste donc l’option « picorer les 2-3 trucs marrants non montrés dans la bande annonce » ce qui permet de sauver le film du 0 mais ne lui donnera qu’un tout petit @... Décidement, Clovis Cornillac devrait mieux choisir ses films car si je l’apprecie, il va commencer à avoir un sacré nombre de casseroles accrochées au dos (pour Kad Mérad, je ne m’en fais pas les « Cht’is » ayant dû remplir son compte en banque pour quelques années :-p ).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
0
.O.
Autant on avait beaucoup aimé Incognito, autant là, on ne sait plus trop quoi dire. Comme Eric Lavaine d'ailleurs qui semble avoir écrit par-dessus la jambe et en quatrième vitesse cette pochade d'un autre temps, à l'humour pipi-vomi tout droit sorti d'un bon vieux Max Pecas des années 70. Nous, on est prêts à adorer le quarante-quatrième degré, mais pas à coup de gags éculés, d'acteurs en plein surrégime et de bonnes vannes à deux balles. Selon l'humeur, le film finit par devenir involontairement drôle ou franchement indéfendable. Et l'on se dit que, à côté de Protéger et servir, Bigard ressemblerait presque à du Desproges. C'est dire.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil