Les chèvres du Pentagone

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Grant HESLOV
Acteurs :
  George Clooney, Ewan McGregor, Jeff Bridges, Kevin Spacey, Robert Patrick, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  10/03/2010
Titre original :
  The men who stare at goats
 
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2010
  106 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
En quête d'un scoop, un journaliste rencontre un homme qui se prétend membre d'un département secret de l'arnée américaine, dans lequel les soldats possèdent des pouvoirs psychiques extraordinaires. Le fondateur de ce département a disparu : les deux hommes se lancent à sa recherche... Adaptée du livre de Jon Ronson, une comédie rocambolesque basée sur les réelles tentatives du gouvernement américain d'utiliser le paranormal dans ses comabts.
.O.

Xavier
@

.O.
05/04/2010
L’extrait laissait présager du meilleur avec un casting 3 étoiles et une histoire partant dans tous les sens. La réalité est nettement moins enthousiasmante avec un film qui ressemble plus à un délire entre potes qui ne tient pas ses promesses qu’à autres choses.

La faute à un sujet méga mince et un choix de traitement pas assez assumé : ce programme a-t-il eu lieu ? On ne le saura jamais vraiment et l’explication de son lancement est l’un des meilleurs moment du film (oui, c’est encore de la faute des français !). Traiter ce sujet « sérieusement » aurait été méga casse-gueule, l’armée débloquant des fonds pour faire mumuse, cela ne ferait vraiment pas sérieux.

On a donc le droit à un Georges Clooney en roue libre qui essaye de tenir sur ses larges épaules un film bien bancal, Ewan McGrégor étant nettement moins convaincant en journaliste à la recherche de son scoop que dans le récent « Ghost writer », film d’un tout autre calibre.

Au milieu de sa farce, Grant Heslov passe quelques messages « anti-guerre » avec la finesse d’un char Leclerc : une personne déçue « part en guerre » ? On vous montre au même moment Bush qui se lance dans la guerre en Irak ! Niveau subtilité de l’allusion, c’est proche de la perfection et tout, dans ce film, est fait à l’avenant.

Bref, ces « Chèvres du pentagone » ne méritent pas vraiment le détour et même Kevin « American Beauty » Spacey y est fade, ce que je ne peux pas accepter. Ah la la… non, vraiment un film à éviter !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Complètement loufoque, Les chèvres du Pentagone offre des moments hilarants et de nombreux clins d'oeil. Malheureusement, le film ne pousse pas l'ironie assez loin, à l'image d'un M.A.S.H, dont il pourrait être le lointain cousin. Grant Heslov, dont c'est le premier film, perd aussi son originalité dans la rivalité entre le bon (Clooney) et le mauvais soldat (Kevin Spacey). Dommage.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil