I Love You Phillip Morris

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Glenn FICARRA et John REQUA
Acteurs :
  Jim Carrey, Ewan McGregor, Leslie Mann, ....
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  10/02/2009
Titre original :
  I Love You Phillip Morris
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2010
  46 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Du jour au lendemain, l’honnête Steve Russell devient un délinquant. Ses escroqueries audacieuses le mènent tout droit en prison où il tombe amoureux d’un homme ! La personnalité attachante et extravagante du héros, qui existe, colle parfaitement au talent de Jim Carrey dans cette folle histoire d’amour.
.O.

Xavier
@ @

.O.
13/02/2010
LA deception de ce mois de février.  L Il faut dire que j’adore Jim Carrey et que les premiers échos étaient bons, notamment du côté des copains qui l’avaient vu pas longtemps avant. C’est donc méga confiant que je suis rentré dans la salle et… très déçu que j’en suis ressorti.

Quel est le problème ? L’angle d’attaque de cette histoire vraie, mais racontée sur le mode « grosse comédie » et qui laisse de côté plein de trucs intéressants, préférant tout miser sur Jim Carrey (que j’ai connu bien meilleur) et Ewan McGrégor (qui lui vole la vedette) et leur histoire d’amour, plutôt que sur une tentative qui permettrait de comprendre comment cela a pu se faire.

Quelques phrases expliquent cela : aux USA on peut tout faire… mais comment passer pour un avocat et remporter un procès alors qu’on n’a jamais fait de droit (sequence géniale pour le coup !), comment devenir directeur financier ET réussir alors que l’on a aucun diplôme, comment.. comment… ??? En éludant complètement cela, les réalisateurs passent à côté d’un portrait de l’Amérique d’aujourd’hui qui leur tendait les bras et qu’ils ignorent royalement.

Reste donc nos deux personnages, dont celui de Steven Russel assez génial sur le papier mais, bizarrement, jamais totalement convaincant à l’écran… Comment fait-il pour garder d’aussi bons rapport avec sa femme après l’avoir larguée pour un mec et lui avoir annoncé quedepuis toujours il aime les garçons ? Comment réussit-il a mystifier tout son monde ? Là encore, tout devrait passer par le bagout de Jim Carrey, mais cette fois je n’ai pas accroché.

Ajoutez là-dessus une dernière partie de film expediée en deux temps trois mouvements (alors que, là encore, l’arnaque est énorme !), et vous obtiendrez une petite phrase de fin qui mentionne Bush et qui devrait faire dire au spectateur « tant mieux pour ce ricain que j’apprecie pas d’avoir autant été ridiculisé !).

Bref, je voulais aimer ce film, même l’adorer mais non, je trouve que les scénaristes sont passés à côté de quelque chose de grand pour ne servir qu’un film correct ce qui lui vaudra deux @ si j’arrive a être objectif mais qui, au niveau du ressenti de mon côté vaut, au moment où je suis sorti de la salle, bien moins que cela…. Arghhhhh…..
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
A trop jouer les équilibristes entre une comédie au coeur battant et un film d'arnaque pas totalement maîtrisé, I Love You Phillip Morris passe son temps à nous désarçonner. Au milieu, il y a des autoroutes de séquences poilantes et osées et le couple Jim Carrey/Ewan McGregor, incroyablement crédible. Croiser le regard vibrant d'amour de McGregor, c'est fondre dans la seconde. Phillip Morris est un ovni qui ne ressemble à rien d'autre qu'à lui-même.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil