Hors de contrôle

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Martin CAMPBELL
Acteurs :
  Mel Gibson, Ray Winstone, Danny Huston, ...
     
Genre :
  Policier
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  17/02/2010
Titre original :
  Edge of Darkness
 
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2010
  114 / 123

Résumé :
.O

xx
.O
Une jeune femme est abattue. Son père, un policier, fou de douleur, croit que la balle lui était destinée. Il découvre que sa fille était bien la cible… Autour du nucléaire, un thriller criminel dans les arcanes d’un pouvoir et d’une entreprise corrompus aux méthodes radicales.
.O.

Xavier
0

.O.
19/02/2010
Hum… comment dire gentiment les choses… honnêtement, on en fait encore en 2010 des films comme ça ? Non parce qu’on m’aurait dit que le film était sorti en 1990 j’aurais dit « ah oui, c’est vrai qu’à l’époque ça ne choquait pas »… mais là… c’est clairement abusé.

A la decharge du film, j’etais peut-être de mauvais poil apres avoir attendu 25’ le bus (sachant qu’en marchant je mets quinze minute pour aller au cinéma :-p ) et j’ai choisi ce film car c’était la seule séance qui restait mais, dès la première sequence, j’ai pensé au « Fabuleux destin d’Amelie poulain » et à cette scène où Audrey Tautou parle des films où les gens qui conduisent parlent et ne regardent pas la route…. Truc d’autant plus flagrant ici quand papa Mel parle à sa fille alors que dehors il tombe des trombes d’eau !

Allez, on ne va pas s’arrêter là, ce serait trop facile : notre gentil Mel (qui a pris un sacré coup de vieux…) nous la joue « seul contre tous » pour découvrir pourquoi sa fille est morte. Un grand classique donc, avec machination haut placée et personnage secondaire qui va brusquement se racheter une conduite, parce qu’il comprend la douleur de ce père. Comme si cela n’était pas suffisant, on rajoute une couche avec des écologiste qui s’élèvent contre les armes nucléaires (enfin celles construites pour d’autres pays !) et on secoue tout ça avec quelques bastons, quelques filatures et autres tentaives de meurtres plus ridicules les unes que les autres !

Au final, on a donc un film totalement navrant autant dans sa forme que dans le fond… comme quoi les français ne seront pas les seuls a l’étage 0 en 2010  :-p
.O.


Première :
non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Martin Campbell (Casino Royale)est un pro du film d'action. Mais là, il y a une petite différence. La star, absente des écrans depuis maintenant sept ans, joue sa partition avec une musique divergente. Plus grave, marqué par l'âge, Mel Gibson donne à ce film une dimension spirituelle et dessine le beau portrait d'un père en deuil.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil